Jean-Luc Van Den Heede
Mise à jour : 31 juillet 2017
 

Sommaire :

Suivre en direct
Golden Globe Race 2018
 

 

 

30 juin 2017

A 71 ans Jean-Luc est reparti depuis le 30 juin pour un tour du monde en solitaire, sans escale et sans aucune assistance.
Pour célébrer le premier tour du monde historique sans escale et en solitaire de Sir Robin Knox-Johnston dans la Sunday Times Golden Globe Yacht Race (1968/1969), une nouvelle course Golden Globe Race partira en 2018 commémorant le 50ème anniversaire de cette épopée.
Un départ très discret donné à Plymouth en Angleterre

 
Route des Hortensias
 

9 juin 2005

La route des Hortensias c’est pour bientôt ! Dans cette perspective, j’ai remis Adrien 2 dans une configuration plus croisière en installant la capote qui couvre la descente vers la cabine et le bimini qui nous protègera du soleil des Açores. J’ai aussi commandé à la Voilerie Tarot un solent et un spi léger que j’espère pouvoir essayer dès la fin de semaine prochaine.

 

suivre cette course
 
Record SNSM
 

6 juin 2005

Jean-Luc Van Den Heede va faire la tentative du record SNSM (St-Nazaire St-Malo) à bord d'Adrien

18 juin 2006

Nouvelle tentative de record sur Adrien

lire les infos 2005

lire les infos 2006

 
Record du tour des Îles Britanniques
 

Le 19 mai 2005

Il l'a fait ! Je suis resté pendant 3H dans la pétole face à Calais près d’un cargo japonais qui faisait des ronds dans l’eau ! Ensuite, le vent est revenu de l’est et j’ai pu faire route directe pour la traversée du Pas de Calais malgré 3 nœuds de courant contraire. J’ai franchi la ligne montante des cargos puis la descendante. Le vent a tourné progressivement au sud et Adrien est parti plein pot à 15 nœuds pendant 2 bonnes heures. J’en ai profité pour dormir et me refaire une santé !
Arrivé ce matin à 8H 52, je termine en 7 jours 8 heures 47 minutes et je bats le record en solitaire de plus de 4 jours. J’ai loupé le record en équipage de quelques heures mais je n’ai pas de regret. Je m’étais fixé comme objectif de faire le tour en moins de 10 jours et tenir une moyenne de 10 noeuds sur un tel parcours n’est pas si facile !

Le 18 mai 2005

J’ai pris un peu de repos hier en prévision de ce qui m’attendait et j’ai bien fait ! Dans l’après-midi, après 2 ou 3 heures de pétole, le vent a basculé et depuis j’avance au près serré. Cette nuit j’ai slalomé entre les plateformes pétrolières et les bancs de sable dont certains ne sont pas à plus de 2 mètres de profondeur. Pour corser un peu la difficulté, le vent étant trop sud, je ne pouvais suivre exactement la route que j’avais prévue. J’ai pu dormir une petite heure au lever du jour ce matin et maintenant ça va. Vu les conditions, je pense franchir la ligne d’arrivée demain dans la matinée ou en début d’après midi. Le record en équipage me paraît maintenant hors de portée.

Le 17 mai 2005

La brise est très instable en force et en direction, entre 15 et 20 nœuds, orientée O/NO elle peut aussi faiblir franchement. La nuit dernière, j’ai rencontré une « grande molle » de 3 ou 4 heures et comme la mer était forte avec des creux de 3 mètres la situation n’était pas des plus agréables. Le pilote automatique a du mal à gérer ces variations de conditions et je ne peux pas toujours optimiser la marche d’Adrien. Cet après midi je vais envoyer le spi et me mettre à la barre.

Le 16 mai 2005

Il était 04H 40 ce matin lorsque j’ai doublé le phare de Muckle Flugga protégeant Unst, l’île la plus au nord des Shetland avant de mettre cap au sud et à 10H 00 ma position est 60° 00 N, 00° 13 E. Les vents orientés N/NO soufflent entrent 25 nœuds et 35 nœuds dans les grains, Je marche sous grand voile 2 ris et solent. Les conditions sont plutôt musclées avec une mer très formée. J’ai pris une déferlante par le travers qui a inondé le cockpit ! En faisant certainement une mauvaise manoeuvre, j’ai cassé 2 lattes de grand voile, ce qui ne m’était pas arrivé lors de mon dernier tour du monde. Je n’ai pas rencontré grand monde dans le secteur mais j’ai vu ma première plateforme pétrolière que j’ai trouvée énorme ! Elle devait être à 9 milles et j’avais l’impression qu’elle était à 3 milles.Il fait un froid de canard avec de la neige et de la grêle dans les grains. Vous l’aurez compris, les conditions ne sont pas idéales pour la croisière ! Par contre, elles sont favorables à la chasse au record, la route directe faisant 1788 milles, il me reste 650 milles à faire.

Le 15 mai 2005

Je suis passé très au large de Sula Sgeir un caillou de 70m de haut au nord des Hébrides. A 10H je suis à 59°17 N et 6°40 W et je me situe à environ 230 milles du nord des Shetland... N’étant pas sur la route directe, il est difficile de mesurer précisément le chemin parcouru mais on ne doit pas être très loin des 900 milles donc pour le moment tout va bien !

Le 14 mai 2005

Bonjour, Il est 10H du matin, nous sommes par 56° 03’ N, 10° 32 W et nous avons parcouru 660 milles depuis le départ. J’ai le vent dans le nez, ce qui m’oblige à faire un peu d’Ouest, je suis entre 20 et 30° de la route. Hier soir les conditions étaient assez musclées, j’ai du prendre 1 ris puis 2 mais le vent a molli pendant la nuit.

Le 13 mai 2005

C’est vers 07h ce vendredi 13 matin que Jean-Luc Van Den Heede a doublé le phare du Fasnet par 30 nœuds de vent, laissant à 450 milles derrière lui, l’Ile de Wight et la ligne de départ de sa tentative de record. Adrien file donc bon train sous génois et grande voile haute, à près de 13 nœuds de moyenne, dans une forte brise d’Est de 25 nœuds.

Le 12 mai 2005

J’ai franchi la ligne de départ ce 12 mai à 0H 5’ 0’’et depuis je suis poussé par un vent E/NE de force 6 bien établi. Cette nuit, il a fallu être vigilant puisque j’ai traversé par 2 fois la route des cargos. J’ai déjà passé Start Point qui est le phare le plus méridional de la côte sud anglaise mais le vent arrière m’a obligé à tirer quelques bords de largue qui ont un peu rallongé la distance. Mon objectif immédiat est de doubler les Iles Scilly par tribord avant de remonter vers les côtes irlandaises.

Le 10 mai 2005

Jean Luc Van Den Heede va s’attaquer au record du tour des Iles Britanniques en monocoque et en solitaire. Le temps à battre, toutes catégories, est détenu depuis juin 2004 par le Belge Michel Kleinjans en 11 jours, 12 heures, 26 minutes et 48 secondes.

 
Record de la traversée de la Manche
 
   

Le 2 novembre 2004

Le World Sailing Speed Record Council a annoncé officiellement vendredi que le record entre Cowes et Dinard de Jean-Luc van Den Heede sur Adrien en solitaire était validé.
Deuxième record pour Adrien, après le plus long, VDH remporte le plus court

Réalisé le 1 novembre dernier, ce parcours de 138 milles a été effectué par VDH, le recordman autour du monde en solitaire à l’envers, en 12 heures 01 minute 31 secondes soit à la moyenne de 11,5 nœuds.

 
Le Global Challenge
   
Nous attendons son retour aux Sables  
   
122 JOURS 14 heures 3 minutes et 49 secondes

9 mars 2004 à 2h26 (heure française), Jean Luc Van den Heede à bord d'Adrien a franchi la ligne d'arrivée au large de l'île d'Ouessant.

Parti le 7 novembre 2003 pour battre le record du Tour du Monde contre vents et courants détenu en 151 jours par Philippe Monnet (9 juin 2000), Jean Luc Van den Heede a franchi la ligne d'arrivée située au large du phare de Créac'h sur l'île d'Ouessant à 2h 26, après 122 jours 14 heures, 3 minutes et 49 secondes. VDH abaisse ainsi le temps de référence de 29 jours, 5 heures, 50 minutes et 47 secondes selon Claude Breton chronométreur officiel du WSSRC (World Speed Sailing Record Council). Dès qu’il aura embarqué son équipe technique à Ouessant, VDH prendra la direction de son port d’attache des Sables d’Olonne (85) qu’il rejoindra le jeudi 11 mars à 17 heures

JL.VdH
  © Stichelbault / Rivacom
Peu après le passage de la ligne
© Stichelbault / Rivacom  
Dernière photo dans le golfe de Gascogne
© Stichelbault / Rivacom  
VDH

Jean-Luc Van Den Heede est parti ce jour, 7 novembre 2003 pour un tour du monde à l'envers.

Cliquez sur la photo pour suivre l'aventure en direct

   
Progression au 8 février 2004
   
Dans les quarantièmes rugissants
   
Le Cap de Bonne Espérance
   
   
   
 
Sommaire des autres nouvelles