Isabelle Joschke
   
Isabelle Joschke

Nationalité : Franco-Allemande
Lieu de résidence : Lorient
Date de naissance : 27 janvier 1977
Situation de famille : célibataire
Profession : skipper

 

prend le départ de la Rolex Fasnet Race avec Alain Gautier

Mise à jour : 9 août 2017
 
Son bateau de la class Figaro pour le Trophée BPE
   
 

PALMARÈS :

2017 :
- 5ème de la Rolex Fasnet Race avec Alain Gautier

2016 :
-
Abandonne la Transat Bakerly sur avaries après avoir menée la course pendant 3 jours
- 2ème de la transat Québec - Saint-Malo avec Alain Gautier , Pierre Brasseur , Yannick Bestaven

2015 :
-
8ème Solo Basse Normandie
- 17ème de la solitaire du Figaro (1ère femme)
- 14ème de la Generali Solo (1ère femme)

2014 :
- 25ème de la solo Maître Coq
- 17ème de la Solo Concarneau
- 16ème de la Solitaire du Figaro

2012 :
- 10ème Solo Concarneau
- 18ème Solo Massif Marine

2011 :
- 8ème eSolo Basse-Normandie
- 8ème Solo Concarneau
- 13ème Solo Figaro Massif Marine

2010 :
- 35ème de la Quiberon Solo
- 3ème Transmanche
- 4ème Solo Basse Normandie
- 13ème Cap Istanbul (2e de la dernière étape)

2009 :
- 9ème Transat BPE
- 38ème de la Solitaire du Figaro.
- 27ème de la Quiberon Solo.

2008 :
20 ème et 2 ème bizuth du Championnat de France de Course au Large en Solitaire 2008.
17 ème de la Cap Istanbul 2008 avec une victoire d'étape.
30 ème et 3 ème bizuth de la Solitaire du Figaro.
29 ème de la Course des Falaises.
13 ème de la Solo Figaro les Sables.
8 ème de la Transmanche.
6 ème de la Solo PortsdeFrance.com Concarneau.

2007 :
- 21ème de la Transat 6.50 (vainqueur de la 1ère étape)
- 3ème de la Transgascogne
- 2ème du Trophée Marie Agnès Peron
- Vainqueur de la Pornichet Select
- vainqueur de la Mini Pavois
- 2ème du Grand prix d'Italie avec C. Poujol

2006 :
- 4ème des Sables / Les Açores / Les Sables
- 2ème de l'Open Demi Clé
- 18ème de la Mini Fasnet
- 6ème de la Select 6.50

2005 :
- 14ème de la Transat 6.50
- 4ème de la Transgascogne
- 10ème de l'Open Demi Clé
- 7ème de la Mini Fasnet
- 11ème de la Mini Pavois
- 4ème de la Select 6.50

2004
- 5ème du Triangle du Soleil
- 10ème de la Mini Med
- 56ème de la Mini Fasnet
- 7ème de la Mini Cup

Portrait :

Quasi-novice il y a seulement cinq ans, Isabelle Joschke a gravi très vite les échelons de la course au large. Révélation de la Transat 6.50 en 2005, adversaire redoutée en 2007, elle a fait l’an passé une entrée remarquée sur le circuit Figaro, en remportant brillamment une étape de la Cap Istanbul. Tenace, déterminée, talentueuse, ce petit bout de bonne femme, à la tête bien faîte, aborde sa deuxième saison en Figaro avec enthousiasme et professionnalisme.

Née à Munich (Allemagne) en 1977, Isabelle n’était pas prédestinée à devenir marin. Enfant, elle tire ses premiers bords en dériveur sur les lacs autrichiens. Mais ce n’est que bien plus tard qu’elle découvre la mer. En licence de Lettres à Paris, elle enchaîne les stages de voile aux Glénans. Séduite, elle embarque pour un convoyage jusqu’au Brésil et découvre le plaisir de la vie en mer, au rythme de la nature. Un vrai déclic !

Elle quitte les bancs de la fac pour naviguer, se former puis enseigner aux Glénans. Une parenthèse d’un an, puis Isabelle retourne à ses études. Sa maîtrise de Lettres en poche, elle passe son BEES de voile, puis son BPPV et devient skipper professionnel sur des voiliers de charter aux Antilles, aux Etats-Unis et en Méditerranée.

C’est là qu’elle rencontre des marins qui préparent la Transat 6.50. Si l’idée lui paraît « dingue », celle-ci fait pourtant son chemin. Pendant un an et demi, elle continue à travailler, économise le moindre centime pour remplir sa tirelire avec le doux rêve d’acquérir son propre Mini.

En 2003, elle achète un vieux « proto » avec une quille pendulaire… Sans trop savoir de quoi il s’agit… Sa première saison dépasse ses espérances. Une révélation ! En 2005, aux couleurs de Synergie et Degrémont, elle termine 14e des prototypes de la Transat 6.50, avec une superbe 5e place sur la seconde étape entre Les Canaries et le Brésil.

Définitivement mordue par le virus de la course au large, en 2006, elle fait construire un proto sur des plans signés Finot, un petit bijou de technologies. Isabelle effectue une superbe avant saison 2007, en s’adjugeant 5 podiums dont 2 victoires (La Pornichet Sélect 6.50 et le Mini-Pavois) et prend le départ de la Transat 6.50 parmi les grands favoris.

Avec une élégance unanimement saluée, elle remporte haut la main la victoire de la première étape à Madère. Hélas, une avarie survenue quelques jours après le départ de Madère vers le Brésil, l’oblige à faire escale au Cap-Vert pour réparer et anéantit ses espoirs de victoire. Elle boucle néanmoins l’étape, à la fois terriblement déçue et heureuse d’être allée au bout de l’aventure.

Elle se sépare alors de son Mini et se lance dans l’aventure Figaro, toujours sous les couleurs de Synergie. Très vite, elle reprend le chemins des pontons de Port-la-Forêt pour naviguer et progresser. Depuis l’année dernière, elle n’a de cesse de s’entraîner pour découvrir les subtilités de ce nouveau support, apprendre les rouages de la régate et mieux maîtriser la météo. Sa première saison s’est soldée par une 30e place à la Solitaire du Figaro (3e bizuth) et une 17e à la Cap Istanbul avec une magnifique victoire sur la 3ème étape.

Elle se revendique déterminée et tenace. On lui attribue un fort caractère qui ne laisse pas indifférent. Isabelle sait où elle veut aller et se donne les moyens d’y parvenir, avec un professionnalisme qui force le respect de ses pairs, et l’humilité des grands.

Site Internet ou Facebook