Paul Meilhat
   
Paul Meilhat

Nationalité Française
Vit à Brest
Né le 17 mai 1982
Situation de famille : Célibataire

profession skipper

prend le départ du Vendée Globe 2016-2017
prend le départ du Grand prix Guyader avec Michel Desjoyeaux

Mise à jour : 10 mai 2017
 
   
 

PALMARÈS :

2017 :
- 5ème du Grand prix Guyader avec Michel Desjoyeaux

2016 :
- 4ème de la transat Bakerly
- 4ème de la transat New-York - Vendée
- Abandon dans le Vendée Globe sur avarie

2015 :
- 10ème du Tour de Belle-île
- 1er Record SNSM en double avec Michel Desjoyeaux
- 1er Armen Race – SMA 60’
- 1er Grand Prix Guyader – SMA 60’
- Abandon dans la Transat Jacques Vabre

2014 :
- 1er de la transat AG2R
- 5ème de la Solitaire du Figaro

2013 :
- 1er Solo Concarneau
- 12ème Solo Arrimer
- 35ème de la Solitaire (abandon 4ème étape)
- 5ème de la Generali Solo

2012 :
- 4ème de la Transat AG2R avec Fabien Delahaye
- 7ème Solo Massif Marine
- 9ème Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire
- 9ème Le Havre Allmer Cup
- 3ème Eiffage TP Med Race

2011 :
- 15ème de la Generali Solo Med
- 6ème de la Solitaire du Figaro
- 4ème Solo Concarneau

2010 :
- 17ème de la transat AG2R 2010 avec Jean-Paul Mouren
- 17ème de la Quiberon Solo

2009 :
- 19ème de la Solitaire du Figaro et 2ème Bizuth
- 9ème du Tour de Bretagne avec F. Delahaye

2008 :
- 19ème de La Capitale Européenne de la Culture- Cap Istanbul

2006/2007 :
- 3ème du grand prix de Pornichet en Mumm 30
- Vainqueur de l' Obelix Trophy IRC
- 23ème de la Semaine Olympique Française en 49er
- 3ème de l'EDHEC en Grand Surprise

2005/2006 :
- Préparation Olympique en 49er pour les JO de Pékin en 2008
- membre de l’Equipe de France espoirs de Voile Olympique
- 34ème du Championnat du Monde Senior
- Vice champion d’Europe en J 80, 2ème de l’Atlantique Télégramme IRC

2004/2005 :
- 27ème du classement mondial 49er
- 35ème du championnat d’Europe Senior 49er
- 5ème de la Semaine Olympique de Barcelone
- 20ème de la Semaine Olympique de Kiel

2003/2004 :
- 46ème du Championnat d’Europe Senior 49er
- 6ème du Championnat de France Voile Olympique et Sportive en 49er

2002/2003 :
- 3ème de l’Europa Cup d’Hourtin en laser
- Vainqueur du Challenge de l’Atlantique en laser
- 5ème du championnat d’Europe de First class 8 (tacticien)

2001/2002 :
- Vice champion de France Espoir Laser Junior
- 7ème du Championnat d’Europe Jeune Laser

2000/2001 :
- Champion de France Espoir Laser Junior

1999/2000 :
- 6ème du Championnat de France Espoir Laser Junior

1998,1999 et 2000
- Champion d’Ile De France Laser

Portrait :

PAUL MEILHAT est un cas dans le milieu de la voile. Licencié à l'US Créteil - un club de l'intérieur -, il côtoie pourtant les meilleurs dans les régates internationales. Formé à l'école du Laser au sein de son club puis du Pôle France de La Rochelle, il entame à bientôt 22 ans une nouvelle carrière en Fourty-niners en association avec Mathieu Bourdais. De retour des Championnats du monde d'Athènes, il n'aura pas le temps de souffler puisqu'il participera, à partir de dimanche, à la Semaine olympique française sur le plan d'eau d'Hyères. Un rendez-vous qu'il aborde comme une bonne séance de travail afin de préparer un avenir qu'il espère fructueux. « Je voulais changer de catégorie, car en Laser j'éprouvais des difficultés à faire le poids », avoue le Cristolien. « Le Fourty-niners me séduisait pour plusieurs raisons. C'est un bateau qui convient mieux à mon gabarit. Il est également plus rapide que le Laser, et puis surtout on évolue en duo. Cela pose des problèmes de communication. Comme l'entente doit être la meilleure possible entre les deux équipiers, nous effectuons des séances vidéo à partir d'une caméra embarquée. Je trouve ce genre de travail très intéressant. » Ce changement de bateau a également entraîné un changement de cap. Paul Meilhat a quitté La Rochelle pour Quiberon. « Les Fourty-niners sont regroupés dans deux pôles France. A Marseille et à Quiberon. Ce dernier m'a semblé plus sérieux. En outre, j'ai un faible pour la Bretagne », explique le Val-de-Marnais. Les résultats ne viendront pas tout de suite. Tout neuf dans cette catégorie, Paul le sait bien : « Mathieu et moi sommes étudiants. On ne peut donc pas s'entraîner autant qu'il le faudrait. On s'en est aperçu lors du Mondial d'Athènes où nous avons terminé 67 e s sur 81. En comparant nos entraînements à ceux des concurrents étrangers, nous avons compris ce qui nous manquait encore. Mais les choses devraient aller mieux en 2005. En effet, Mathieu étudie pour l'instant à Lyon, ce qui n'est guère pratique pour programmer notre préparation. L'an prochain, il poursuivra ses études à Rennes. Nous devrions donc pouvoir doubler notre dose d'entraînement. » En attendant, Paul Meilhat prend son mal en patience : « Nous effectuons une première saison axée sur le travail davantage que sur la performance. Je reste toutefois persuadé que notre avenir se situe bien dans cette série, car elle est relativement nouvelle et il y a des places à prendre. D'autant que les meilleurs Français sont plus âgés que nous. A Hyères, puis lors des Championnats d'Europe cet été en Italie, nous devrions encore progresser. Tout ce travail finira bien par porter ses fruits. »

 
Site Internet