Jean-Pierre Dick
   
Jean-Pierre Dick

Nationalité : Française
Lieu de résidence : Lorient
Date de naissance : 8 octobre 1965
Situation de famille : célibataire
Profession : Skipper

prend le départ du Vendée Globe 2016-2017

prend le départ de la Rolex Fasnet Race

Mise à jour : 9 août 2017
 
Son bateau pour le Vendée Globe 2008
Virbac 2
  © JM Liot /DPPI

Virbac 3

pour le Vendée Globe 2012

  ©JM LIOT/ DPPI/Virbac-Paprec Sailing Team
Son bateau Virbrac 06 (MOD70)
 

Palmarès :

2017 :
- 4ème du Vendée Globe
- 4ème du Grand prix Guyader avec Yann Eliès et Samuel Manuard
- 2ème de la Rolex Fasnet Race

2016 :
- 3ème de la transat Bakerly
- 10ème de la transat New-York - Vendée

2015 :
- 3ème du Tour de Belle-île sur Paprec
- Abandon dans la Transat Jacques Vabre

2013 :
- 4ème dans le Vendée Globe malgré son avarie (casse de la quille à 2000 milles de l'arrivée), en 86 j 3 h 3 min et 40 sec
- 4ème de la Route des Princes en MOD70

2012 :
- Vainqueur Trophée Azimut
- Vainqueur Etape 1 Europa Warm Up (en équipage)

2011 :
Marin de l'année
- vainqueur de la Barcelona World Race avec Loïck Peyrron
Record distance parcourue en IMOCA 60’ en 24h (506,33 milles avec L.Peyron)
- 15ème du Tour de Belle-île en Mer
- vainqueur de la Transat Jacques Vabre avec Jérémie Beyou
-
7ème de la Transat B to B
- 2ème Rolex Fastnet Race

2010 :
4ème de la Route du Rhum

2009 :
Abandon dans le Vendée Globe

2008 :
Vainqueur de la Barcelona World Race 2007-2008 (avec Damien Foxall)

2007 :

2005 :
Vainqueur de la Transat Jacques Vabre avec Loïck Peyron
Open 60 Virbac-Paprec plan Farr
6eme du Vendée Globe
3ème de la Calais Round Britain Race
Vainqueur du trophée SNSM en monocoque 60 pieds
2eme de la Fastnet Race en monocoque 60 pieds
Open 7.50 Virbac-Paprec
Vainqueur du National 7.50 à La Trinité/Mer

2004 :
The Transat : retournement et démâtage
3ème 1000 Milles de Calais

2003 :
à bord de Virbac : The Transat : retournement et démâtage
Les 1000 Milles de Calais : 3e
Défi Atlantique : démâtage, arrivée sous gréement de fortune
Transat Jacques Vabre : 1er (avec Nicolas Abiven)

2002 :
à bord de Virbac : Route du Rhum : abandon sur démâtage
Giraglia Rolex Cup : 1er en 60 pieds Open
Grand Prix Marseille : 1er en 60 pieds Open
Grand Prix Larmor : 2e en 60 pieds Open

2001 :
Spi Ouest France : 1er en Mumm 30
Tour de France à la Voile : 1er en Mumm 30

2000 :
Key West Race : 1er
National Melges 24 : 1er


1998 : Vice-Championn d’Europe J24
1995 : Spi Ouest France : 1er
1994 : Spi Ouest France : 1er
1993 : Champion d’Europe First Class 8
1992 : Spi Ouest France : 1er
Tour de France à la Voile avec Jimmy Pahun : 1er
1989 : Spi Ouest France : 1er

 

Portrait

Dernier vainqueur de la Transat Jacques Vabre et concurrent déclaré sur les rangs du prochain Vendée Globe, Jean-Pierre Dick, nouvelle figure du large, compte déjà au rang des grands skippers. Mais d’où vient ce compétiteur redouté qui frappe soudain à la porte de tous les océans, avec la ferme intention d’en faire le tour de la plus belle manière ? Mais qui est ce « véto », qui ne pense qu’à aller sur l’eau, paré à prendre la barre d’une redoutable machine à voiles dont il a pris toute la mesure ? Retour sur le parcours atypique d’un vétérinaire-régatier, devenu en moins de trois ans… marin d’abord !

Dick, il détonne et étonne. A 37 ans, le Niçois Jean-Pierre Dick n’a pas son pareil pour venir bousculer l’ordre pré-établi dans le cercle restreint des capitaines du large. Vétérinaire passionné, il est devenu en moins de trois ans un skipper en vogue. Les résultats sont là et ne se sont pas fait attendre. Que de beaux succès attrapés au vol dans ses voiles : sa victoire sur la Transat Jacques Vabre en 2003, comme celle sur lui-même après une transat et quarante jours de mer en solitaire, dont trente sous gréement de fortune !

 

Jean-Pierre Dick
A 39 ans, Jean-Pierre Dick vient de réaliser ce pourquoi il bataillait depuis plus de trois ans. Il vient de boucler ce tour du monde, lui ce régatier confirmé et redouté entre trois bouées. Diplômé d’un troisième cycle d’HEC, JP n’a eu de cesse de batailler pour réaliser ce projet avec une détermination et un pragmatisme à toute épreuve. Il lance la construction d’un 60 pieds Open nouvelle génération signé Farr qu’il fait construire aux Antipodes. Il gagne dans la foulée la Transat Jacques Vabre avec son compagnon Nicolas Abiven puis connaît de sérieuses avaries dans le Défi Atlantique avec un démâtage et un retournement dans The Transat au point de le freiner dans son élan sur la route de la qualification. Mais rien n’arrête le Niçois qui va acquérir ses lettres de noblesse de marin de course au large dans la dureté et l’adversité. Et cette détermination sera sa bonne étoile car ce Vendée Globe, il le tient aujourd’hui et il l’a bouclé de la plus belles des manières : dans la lutte et le combat face aux éléments et à lui-même. Rien ne lui a été épargné avec une série impressionnante d’avaries dans cette aventure qu’il boucle aujourd’hui en course et à la sixième place. Chapeau bas !
 

Réparation de la baume de Virbac,

en plus JP.D a du plonger sous son bateau pour enlever les algues prises dans la quille et le safran.

  © Jean-Pierre Dick / DPPI /Vendée Globe

Le 13 février 2005

dans la dernière ligne droite du Vendée Globe

Site Internet
© Jean-Pierre Dick / DPPI /Vendée Globe