Jérémie Beyou
   
Jérémie Beyou

35 ans, marié (2 enfants),
habite à Lorient - Navigateur
né le 26 juin 1976 dans le Finistère


prend le départ du Vendée Globe 2016-2017

prend le départ de la Solo Concarneau

 

Mise à jour : 8 avril 2017
 

"La Solitaire Afflelou Le Figaro, c’est une course à part où l’entraînement et l’expérience sont des facteurs importants. C’est pour cela que j’y participe depuis 8 ans afin de me parfaire et de m’imposer. C’est une course dure, à chaque arrivée d’étape, on dit que ça a été mais en réalité, c’est très dur. "

« Les choses que l’on n’arrive pas à assouvir, à accomplir, à parfaire, on s’entête à les atteindre. C’est un truc de têtu où les compteurs s’affolent en permanence. Et il y a des chiffres qui font peur. 13, 10, 9 participations pour la gagner. 13 secondes à l’arrivée. 4 jours sans dormir. Quoi qu’il en soit, tant que je ne trouverai pas la définition de la Solitaire, je ne la gagnerai pas. »

Son bateau pour le Vendée Globe 2012
son bateau dans la Solitaire
 

Palmarès :

La Solitaire :
23e en 1997
19e en 1998
11e en 1999
5e en 2000
4e en 2001
5e en 2002
11e en 2003
3e en 2004
1er en 2005
14e en 2009
7e en 2010
1er en 2011
5e en 2013
1er en 2014
4ème en 2015

2017 :
- 3ème du Vendée Globe
- 14ème de la Solo Concarneau

2016 :
- 1er de la transat en solitaire New-York - Vendée

2015 :
- 4ème de la Solitaire du Figaro
- 10ème du Tour de France à la voile
- Abandon dans la transat Jacques Vabre

2014 :
- 1er de la Solo Maître Coq
- 3ème de la Solo Concarneau
- 1er de la Solitaire du Figaro
- 2ème de la Route du Rhum class Imoca

2013 :
- 5ème de la Solo Arrimer
- Abd Solo Concarneau
- 5ème de la Solitaire
- Abandon dans la Rolex Fasnet Race
- 3ème de la transat Jacques Vabre avec Christopher Pratt

2012 :
Abandon dans le Vendée Globe sur avarie
- 3ème Krys Océan Race sur Foncia

2011 :
Vainqueur de la Transmanche (Aber Wrac'h - Plymouth - Aber Wrac'h)
Vainqueur des 2, 3 et 4ème étapes et du général de la Solitaire
Vainqueur de la Transat Jacques Vabre avec Jean-Pierre Dick

2010 :
Tentative Trophée Jules Verne (Banque Populaire V)
- 7ème Solitaire du Figaro (BPI)
- 19ème Transat AG2R LA MONDIALE avec Yann Eliès (Generali)

2009 :
- La route de la Découverte sur Banque Populaire
- 4ème de la Transat Jacques Vabre avec Michel Desjoyeaux
- 14ème de la Solitaire du Figaro (2 victoires d'étapes)
- Vainqueur de l'Istanbul Europa Race avec M.Desjoyeaux
- 2ème du Record SNSM sur Foncia
- 3ème de la Transmanche
- Navigateur sur le Maxi Trimaran Banque Populaire

2008 :
4ème du Record SNSM
abandon dans le Vendée Globe

2007 :
4ème de la Rolex Fastnet Race (IMOCA) – Prologue de la Barcelona World Race
2nd de la Calais Round Britain Race
Abandon sur Delta Doré dans la Barcelona World Race (mât cassé)

2006 :
8ème de la Transat AG2R (avec Vincent Riou)

2005 :
1er Championnat de France de Course au Large en Solitaire
1er Route du Ponant
11ème Tour de Bretagne
1er Solitaire Afflelou Le Figaro
1er Generali Solo, première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Solitaire
2ème du National Figaro
1er du Spi Ouest France
2ème du grand prix de Vigo sur Banque Populaire
1er de l'IB GRoup Challenge sur le trimaran Banque Populaire (skipper : Pascal Bidegorry)

2004 :
1. - 1er du National Figaro, Championnat de France Equipage du circuit Figaro, sur Delta Dore
2. - Vice - Champion de France de Course au Large en Solitaire sur Delta Dore
3. - 3ème de la Solitaire Afflelou Le Figaro
4. - 3ème de la Generali Solo
5. - 2ème de la Course des Falaises
6. - 6ème de la Transat AG2R sur Delta Dore avec Kito de Pavant

2003 :
1. - 1er de la Route du Ponant, épreuve du Championnat de France de Course au Large enSolitaire
2. - 3ème de la Generali Méditerranée
3. - 3ème du Vendée Défi
4. - 11ème de la Solitaire Afflelou Le Figaro
5. - 2ème du Tour de Bretagne en double
6. - 1er du National Equipage
7. - 4ème de la Transat Jacques Vabre à bord de PRB de VincentRiou

2002
8. - Championde France Solitaire de Course au Large
9. - 1er de la Generali Méditerranée
10. - 5èmede la Solitaire du Figaro
11. - 3ème de la Route du Ponant
12. - 1er du Spi Ouest France
13. - 1er du National Equipage
14. - 2nd du Tour de France à la Voile sur Région Ile-de-France

2001
15. - 3ème du Championnat de France Solitaire de Course auLarge
16. - 4ème de la Solitaire duFigaro
17. - 2ème de la Generali Méditerranée
18. - 3ème de la Route du Ponant
19. - 5ème du Trophée Banque Privée Européenne Saint-Nazaire – Dakar avec GillesChiorri
20. - 3èmedu Tour de France à la Voile sur RégionIle-de-France
21. - Equipier sur le trimaran Bonduelle de Jean Le Cam

2000
22. - 3ème de la Transat AG2R avec Pascal Bidégorry – Vainqueur de la premièreétape
23. - 4ème du Championnat de France Solitaire de Course auLarge
24. - 4ème de la Solitaire du Figaro (2ndauxpoints)
25. - 4ème de la Route du Ponant
26. - 4ème du Tour de France à la Voile sur Région Ile-de-France

1999
27. - 7ème du Championnat de France Solitaire de Course au Large
28. - 10ème de la Solitaire du Figaro
29. - 3ème de la Course des Falaises avec Bruno Jourdren

La Route du Ponant
2003 : 1er
2002 : 3ème
2001 : 3ème
2000 : 4ème

Autres :
Championnat de France Course au Large 1996 : 1er
Championnat de France Class 8 1996 : 5e
Championnat de France Solitaire 1998 : 9e

Portrait :

La mer est une affaire de famille chez les Beyou. En baie de Morlaix, Jérémie a toujours eu la chance de naviguer : les week-ends, les vacances avec ses parents et sa petite sœur passés sur le voilier familial restent parmi ses plus beaux souvenirs. Presque naturellement, il s’initie à l’optimist et participe très vite à ses premières compétitions en optimist puis en Europe. A 18 ans, il monte sur le podium du Championnat de France Espoir de dériveur. Membre de l’équipe de France de Moth Europe, il se perfectionne au Pôle France de Brest jusqu’à l’âge de 20 ans.
Le pied à l’étrier : c’est en 1995, à l’âge de 19 ans, que Jérémie Beyou découvre le Figaro Bénéteau en intégrant l’équipage de Bruno Jourdren et Jacques Caraës au National Figaro. Il décroche la deuxième place.

Parallèlement à ses études de commerce à l’ESC Brest, Jérémie Beyou s’entraîne au Pôle France Finistère Course au Large de Port La Forêt. Dès la première année, à l‘âge de 20 ans, il se lance sur la Solitaire du Figaro. Puis il navigue avec ses copains et néanmoins marins de talent : il navigue en double avec Gaël Le Cléac’h, en équipage avec Bruno Jourdren avec lequel il rafle le titre de Champion de France de Course au Large.
A partir de 1998, il rentre dans le top ten du Championnat de France Solitaire pour ne plus en ressortir. En 1999, il est 7ème du championnat, en 2000, avec Pascal Bidégorry, ils courent la Transat AG2R et remportent la première étape et Jérémie se hisse à la 4ème place du Championnat de France Solitaire. En 2001, il est 3ème.
En 2002, c’est la reconnaissance et la consécration. La société DELTA DORE lance une sélection et choisit Jérémie Beyou comme chef de file de ses campagnes de sponsoring voile. Le tout nouveau skipper DELTA DORE remporte dans la foulée la Générali Méditerranée et devient Champion de France de Course au Large en solitaire.
En cette saison 2003 qui voit la naissance du nouveau monotype, Jérémie se place sur presque tous les podiums de la série. S’il multiplie les expériences sur d’autres engins (le trimaran Bonduelle de Jean Le Cam, le Mumm 30 de Jimmy Pahun, …), Jérémie n’a encore jamais couru sur un monocoque 60’ open. C’est chose faite avec Vincent Riou qui l’embarque sur la Transat Jacques Vabre à bord de PRB.
Il est l’un des piliers de la série et truste les places sur les podiums. Troisième de la Solitaire Afflelou Le Figaro, vainqueur du National Figaro, il boucle la saison 2004 vice-champion de France de Course au Large en solitaire. 2005 est une année déterminante et innovante. Jérémie mène en parallèle l’élaboration d’un projet monocoque 60’ open et la préparation à la Solitaire Afflelou Le Figaro. Ses victoires dans le Spi Ouest-France et la Generali Solo font de lui l’un des favoris de la Solitaire. Il la remporte ainsi que la dernière épreuve solitaire de la saison, la Route du Ponant. Il réussit le grand chelem et remporte le titre de Champion de France de Course au Large en Solitaire pour la deuxième fois.

En 2005, l’homme pressé (en tous cas sur l’eau !) surclasse tous ses adversaires en Figaro. Méticuleux, précis, opiniâtre, il donne toute la mesure de son talent et signe un grand chelem inédit : Generali Solo, Route du Ponant et surtout bien sûr, énorme victoire dans La Solitaire, au terme d’une dernière étape de légende arrachée devant Michel Desjoyeaux dans des conditions dantesques. Dès lors il devenait logique que Jérémie veuille exercer son talent sur d’autres navigations : équipier sur le trimaran Banque Populaire, routeur sur la Transat Jacques Vabre, il convainc son partenaire de l’accompagner sur l’aventure majeure du solitaire, le Vendée Globe.

son bateau pour le Vendée Globe 2008-2009
site Internet