Louis Burton
   
Louis Burton

Nationalité : Française
Lieu de résidence : Paris (75)
Date de naissance : 4 juin 1985
Situation de famille : vit avec Servane Escoffier, 1 enfant
Profession : Chef Manager

 

prend le départ du Vendée Globe 2016-2017

Mise à jour : 2 février 2017
 
   
 

PALMARÈS :

2017 :
- 7ème du Vendée Globe

2015 :
- 9ème de la Transat Jacques Vabre 2015 avec Romain Attanasio

2014 :
- 5ème de la Route du Rhum en class Imoca

2013 :
- 5ème de la Transat Jacques Vabre

2012 :
- Abandon dans le Vendée Globe suite à un abordage

2011 :
- 7ème de la Transat Jacques Vabre 2011 avec Nelson Burton
- 8ème de la Transat B to B

2010 :
- Vainqueur de la régate d'Antipodes
- 1000 milles en méditerranée
- 2ème du tour de l’Ile aux moines
- 20ème de la Route du Rhum catégorie class 40

2009 :
- 10ème du Spi Ouest France
- 2ème de la Course Croisière Edhec par catégorie et 8ème au général
- 3ème du Festival de la Voile
- Solo des ports de France

2008 :
- 2ème de la Course Croisière Edhec
- Vainqueur de la Limerick-Baltimore
- 2ème de la Baltimore-Limerick
- La Trinité-Les Açores-La Trinité en solitaire ( 3 000 milles )
- Marseille-Les Canaries-Marseille en solitaire ( 3 500 milles )

2007 :
- 4ème de l'Obélix Trophy
- Vainqueur du Festival de la Voile
- 2ème de la Course Croisière Edhec

2005 :
- 35ème du Spi Ouest France
- 18ème de l'Obélix Trophy
- 2ème de la Semaine internationale de la voile
- 10ème du Gp du Crouesty
- 13ème de l'Atlantique Le Télegramme
- 3ème du Trophée Atlantique

2003
- 5ème du Festival de la Voile

Portrait :

Louis, 25 ans, est à la tête d'une agence de communication parisienne. Entrepreneur, déterminé, ambitieux, il est passionné de voile.

Il navigue aux côtés de son père depuis l'âge de 4 ans. Habitué à passer ses vacances dans le Golfe du Morbihan, il a appris toutes les histoires des marins de passage, et avec une bande de copains, s'est mis à retaper des bateaux et a commencé à écumer les courants, sentir les vents, lire la mer et connaître la compétition.
Sa principale caractéristique: il relève les challenges et va jusqu'au bout de tout ce qu'il entreprend.

Son rêve: gagner la Route du Rhum!

 

Sur la Route du Rhum 2010, après une collision avec un chalutier au milieu de l’Atlantique, Louis continue sa course à la barre de son Class40 blessé. C’était sa première course transatlantique, pour son partenaire Bureau Vallée déjà à ses côtés aussi, mais l’expérience ne l’a manifestement pas guéri de son rêve d’océan et d’aventure. Louis veut aller plus loin, frapper plus fort : il intègre la Classe IMOCA à bord de l’ancien Delta Dore de Jérémie Beyou, avec comme objectif le Vendée Globe 2012, rien que ça ! C’est sur la Transat Jacques Vabre 2011 qu’il fait ses armes, en binôme avec son frère Nelson. La course est rude et tandis que des cadors de la série sont contraints à l’abandon, le jeune duo poursuit son bonhomme de chemin, figurant même dans le trio de tête pendant plusieurs jours. Au terme de la transat B to B, le skipper rejoint l’Europe, empoche son sésame pour le Vendée Globe, et entame sa préparation. Fidèle à l’idée de Michel Desjoyeaux « qu’une course se gagne d’abord à terre », le benjamin de cette septième édition a su s’entourer d’une équipe restreinte et soudée. Malgré sa jeunesse, sa double casquette de marin et chef d’entreprise font que s’organiser, gérer des plannings serrés, avaler des kilomètres… il connaît !
Site Internet