Romain Attanasio
  
Romain Attanasio

Nationalité Française
Vit à Tregunc
Né le 26 juin 1977
Situation familiale : en couple avec Samantha Davies, 1 enfant
Profession : Skipper


prend le départ du Vendée-Globe 2020

Mise à jour : 6 février 2021
 
"C’est la course de référence. Elle permet de se tester par rapport aux autres coureurs. C’est la course la plus complète car elle réunit régate et course au large. "

Sur son bateau et nouveau sponsor Saveol

sur La Figaro 2011

 

PALMARÈS :

La Solitaire : 9e participation en 2011

- 37e en 2000
- 29e en 2001
- 12e en 2002
- 15e en 2003
- 25e en 2004
- 14e en 2005
- 21e en 2008
- 16e en 2010
- 11e en 2011

2021 :
- 14ème du Vendée Globe

2020 :
- 15ème du Défi Azimut

2019 :
- 7ème du Tour de Belle-île
- 3ème de l'Armen Race Uship sur Imoca
- 15ème de la transat Jacques Vabre 2019 sur Imoca avec Sébastien Marsset

2018 :
- 13ème de la Transat AG2R avec Pierre Rhimbault
- 13ème de la Route du Rhum

2017 :
- 15ème du Vendée Globe
- 13ème de la Transat Jacques Vabre 2017 avec Aurélien Ducroz

2015 :
- 9ème de la Transat Jacques Vabre 2015 avec Louis Burton

2012 :
- 5ème de la transat AG2R avec Anthony Marchand

2011 :
- 6ème de la transat Bénodet - La Martinique
- 11ème de la Solitaire du Figaro
- 10ème Championnat de France Course au Large

2010 :
- 4ème Transat AG2R avec Samantha Davies
- 19ème de la Quiberon Solo
- 10ème du Championnat de France de course au large en solitaire
- 16ème de la Solitaire du Figaro
- 7ème de la WOW Cap Istanbul

2009 :
- Routeur météo de l'équipe du Pôle Finistere Course au Large sur la Solitaire du Figaro
- Détenteur du Record Gibraltar-Tel Aviv sur Gitana 13

2008 :
- 21ème de la Solitaire du Figaro
- 18ème de la Cap Istanbul
- 25ème de la Course des Falaises
- 5ème de la Soloportsdefrance.com
- 4ème de la Transmanche
- 7ème de la Solo Arrimer
- Finaliste des Filières du Talent DCNS

2007 :
- 8ème de la Cap Istanbul avec E.Tabarly
- Routeur de Yvan Bourgnon et Jacques Vincent sur la Transat Jacques Vabre
- Navigateur sur le trimaran Groupama de Franck Cammas

2006 :
- Vainqueur de la Vakko Cannes Istanbul avec E. Tabarly
- Navigateur sur le trimaran Géant de Michel Desjoyeaux
- 3ème de la Londres / Nice sur Géant
- 8ème du Tour de France à la Voile sur Courrier Dunkerque

2005 :
- 2ème du Vendée Défi
- 14ème de la Route du Ponant
- 20ème du Tour de Bretagne avec S. Davies
- 14ème de la Solitaire du Figaro
- 3ème du Grand Prix de Vigo sur le Trimaran Géant
- 4ème du Tour de France à la Voile sur Région Ile de France

2004
- 11ème du Championnat de France de Course au Large en Solitaire
- 7ème de la Course des Falaises
- 25ème de la Solitaire du Figaro
- 15ème de la Générali Solo
- 3ème de la Transat AG2R avec N. Berenger

2003
- 9ème du Championnat de France de Course au Large en Solitaire
- 2ème du Vendée Défi
- 7ème de la Route du Ponant
- 15ème de la Solitaire du Figaro
- 13ème de la Generali Méditerranée

2002
- 12ème de la Solitaire du Figaro (4ème de l'étape Gijon/ Cherbourg)
- 1er des 150 milles de Concarneau
- 2ème de la Transmanche

2001
- 7ème du Trophée BPE Saint Nazaire/Dakar
- 29ème de la Solitaire du Figaro
- 21ème de la Générali Méditerranée
- 6ème du Tour de Bretagne
- 14ème de la Route du Ponant
- 17ème du Grand Prix de St Gilles
- 4ème du Spi Ouest France

2000
- 6ème des 24 heures de la SNT
- 37ème de la Solitaire du Figaro
- 20ème de la DOuble de Brest
- dématage dans la Transat AG2R

1999
- Démâtage dans la Mini Transat
- 22ème de la Transgascogne

1997
- 15ème de la Transgascogne

1995-1996
- Match Racing en First Class 8
- 32ème sur 91 au Championnat de France de 4.20 à Marseille

1994-1995
- vainqueur du Championnat d'Automne à la Baule en First Class 8
- 39ème su 460 du Classement National de Laser
- 19ème sur 80 de la Semaine Internationale de la Voile à La Rochelle en Laser
- 22ème sur 80 du National Laser à Lorient
- 31ème de la Coupe d'Europe de Laser

1993
- compétitions au Club de la Croix Saint Ouen (Oise)
- Coupe d'Europe de Hyères

Portrait :

Rien ne prédisposait Romain Attanasio à devenir marin, puisqu’il est né dans une famille de… skieurs de haut niveau, originaires des Hautes-Alpes. Mais enfant, il passait toutes ses vacances chez un grand oncle à Port Navalo. Et celui-ci avait le bon goût de l’emmener en mer pour à bord de son Poker, un petit croiseur familial des années 70. Les destinations étaient alors peu lointaines : Houat, Hoedic, Belle-Ile-en-mer, le golfe du Morbihan… Le virus de la navigation est pris. Adolescent, Romain se passionne pour les grandes courses au large depuis sa chambre de pensionnat, du côté de Compiègne. Il fait du dériveur au club local puis, contre toute attente, parvient à intégrer la section sport-études de La Baule, en laser. En une année scolaire, il s’y découvre un vrai talent de régatier.
De fil en aiguille, il parvient à monter un projet Mini 6.50. Mais en 1999 une énorme tempête secoue le golfe de Gascogne et sa première expérience de grande course au large – la Mini Transat - est effrayante : bateau retourné, il est sauvé in extremis par un cargo, puis hélitreuillé et rapatrié en Espagne puis en France. Sans vêtements, sans papier, sans le sou et avec un look improbable, « je débarque à Orly en tongues et survêt’, un sac poubelle à la main… Aujourd’hui je serais arrêté par la police avec un look pareil !» Echec ? Pas exactement, car son partenaire d’alors a trouvé l’expérience du départ enthousiasmante et lui donne les moyens de poursuivre en Figaro. Romain intègre le Pôle Finistère de Port La Forêt, la voie royale pour un Figariste. Il en devient un des piliers et une valeur sûre de la série, alignant d’excellents résultats sur La Solitaire ou encore la Transat AG2R. Il fera dix saisons de Figaro, tout en naviguant aussi pour les meilleurs en multicoque, à l’époque des trimarans Orma : avec Michel Desjoyeaux d’abord sur Géant, puis avec Franck Cammas sur Groupama. Fin stratège météo, il est souvent embauché au titre de navigateur. « Au début, ça me faisait un peu drôle de dire à Mich’Desj qu’il valait mieux aller à gauche ou à droite… » Après une participation à la Transat Jacques Vabre 2015 (9e place), Romain sent que le moment est venu de participer au Vendée Globe, en portant un projet à taille humaine. Il s'engage avec l’ancien Initiatives Cœur de Tanguy de Lamotte, un bateau légendaire du Vendée Globe (lire par ailleurs). « C’est forcément un rêve de gosse, je me suis dit qu’il fallait prendre ce risque maintenant et j’ai confiance. D’autant plus qu’il y aura des bateaux anciens comme le mien avec qui mener une belle course dans la course ».
Pour l’anecdote, Romain Attanasio est aussi à la ville le conjoint de Samantha Davies, 4e du Vendée Globe en 2009. A notre connaissance, ce sera la première fois que les deux personnes d’un même couple auront un Vendée Globe sur leur CV nautique. Romain prend l’affaire avec le sourire : « faire mieux que Sam, quatrième, ça va être compliqué. Mais il y a moyen de vivre et de partager de grandes choses. Et cette fois, c’est à mon tour de remonter le chenal.» L’histoire ne dit pas ce qu’en pense leur jeune fils Ruben, mais sûrement beaucoup de bien. Quand on a des parents comme ça, l’aventure est une seconde nature.

Navigateur pro depuis 2000, classé athlète de haut niveau, j'ai participé à 6 solitaires du Figaro et plusieurs Transats dont j'ai terminé 3ème en 2004. Navigateur sur trimaran, en 2006 pour Michel Desjoyeaux sur le Trimaran Géant, et en 2007 sur le Trimaran Groupama de Franck Cammas. Skipper du Figaro DCNS en 2008, je vais, après une année de crise difficile, participer à la saion Figaro 2010 sous les couleurs d'un nouveau sponsor : SAVEOL.
Gérant de ma société, je suis également membre du centre d'entrainement Finistère Course au Large à Port La Foret.

sur Géant championnat Multi 60 en 2006
Site Internet