Philippe Péché
  
Philippe Péché

67 ans né le 7 janvier 1961 à Lorient

 

Il prend le départ du Golden Globe Race 2018 sur PRB

 

cliquer sur la photo pour l'agrandir

© Gilles Martin-Raguet 
Mise à jour : 1er juillet 2018  
 

Palmarès :

2018 :
- xème du Golden Globe Race

2005 : Trophée Jules Verne à bord d'Orange II avec Bruno Peyron
2004 : Transat Québec - Saint-Malo sur Foncia
2002 : Trophée Jules Verne sur Orange
2001 : The Race sur Team Aventure
1987 : Coupe de l'America sur Challenge France (Yves Pajot)
1983 : Coupe de l'America sur France III (Bruno Troublé)

Portrait :

Philippe Péché vit avec sa famille en Australie, mais revient avec plaisir en France pour régater sur les plus grands multicoques de course au large. Né à Lorient, il appartient à la génération d'Alain Gautier pour qui il a conçu les voiles du trimaran Foncia. Les voiles c'est d'ailleurs son domaine de prédilection.

Déjà en 1983, c'est parce qu'il travaillait pour une voilerie américaine que Bruno Troublé a fait appel à ses services. "J'étais le seul français à travailler pour North Sails à San Diego. Les règles de la Coupe de l'America venaient de changer et l'on pouvait commander des voiles étrangères à condition qu'elles soient conçues par un Français. Impressionné par ses voiles quand il régatait en dériveur, Troublé avait décidé d'acheter des voiles North. Alors, pour respecter le Deed of Gift, il fallait qu'il trouve quelqu'un dans ce pays pour travailler directement sur les voiles. C'est ainsi que j'ai rejoint l'équipe de France III."

"Après cette Coupe de l'America en 1983 avec Yves Rousset-Rouart et Bruno Troublé (le barreur et le skipper), j'ai participé à une deuxième Cup à Fremantle (en Australie) avec Challenge France (Yves Pajot). Et ensuite, j'ai élu domicile là-bas. On est rentré en France pendant 13 ans avant d'y retourner en 1999, avec les enfants et toute l'équipe !"

Entre temps, Philippe a navigué sur le foiler "Ker Cadelac, un plan Langevin en aluminium de 50 pieds". Il régate avec les pionniers de l'ère des multicoques comme François Boucher; Paul Ayasse et Marc Pajot. Il participe aussi à l'Admiral'sCup sur Diva avec Yves Pajot et enchaîne "14 championnats du monde, entre les Ton Cup et championnats de 12MJI et 6MJI. Dont une victoire dans chaque série." Avant de rejoindre Alain Gautier dès le début de l'aventure Brocéliande - Foncia.

Toujours domicilié en Australie, Philippe sait aussi faire le tour du monde sans escale à la maison. Codétenteur du Trophée Jules Verne sur le premier Orange en 2002, il repart donc pour boucler le tour en 56 jours. 56 comme le département du Morbihan auquel il reste attaché!