Nicolas Jossier
   
Nicolas Jossier

Nationalité : Francaise
Age : 37 ans
Vit à : Granville (50)
Profession : Navigateur

prend le départ de la Route du Rhum 2018

Mise à jour : 18 octobre 2018
 
   
 

PALMARÈS :

2018 :
- 12ème du Grand Prix Guyader
- 14ème de la Normandy Channel Race
- 9ème La Drheam Cup Destination Cotentin
- xème de la Route du Rhum

2016 :
- 14ème de la Normandy Channel Race

2014 :
- 11ème de la Solo Maître Coq
- 18ème de la Solo Concarneau
- 21ème de la Solitaire du Figaro

2013 :
- 12ème Solo Concarneau
- Normandy Channel Race (Class40)
- 23ème de la Solitaire

2012 :
- 25ème Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire
- 12ème Solo Concarneau
- 26ème Solo Massif Marine

2011 :
- 22ème Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire

2010 :
- 21ème Solitaire du Figaro

2009
46e Solitaire du Figaro

2008
36e Solitaire du Figaro

Divers
8 participations au Tour de France à la voile (7 fois dans les 10 premiers, plusieurs fois vainqueur d’étape)
Vice-champion d’Europe de Mumm30 en 2006
Nombreux podiums sur épreuves nationale et internationales (Spi Ouest-France, Européen FC8…)
Vainqueur du Tour des ports de la Manche

Portrait :

A 33 ans, le skipper granvillais Nicolas Jossier se prépare à disputer sa quatrième Solitaire du Figaro. Il était l’un des treize « bizuths » de l’édition 2008 et s’était classé quatrième. L’an dernier, Nicolas Jossier accroche la 21e place du général, à une poignée de secondes d’un autre Bas-Normand Alexis Loison.

Pour « Nico », vice-champion d’Europe de Mumm 30 en 2006, la Solitaire du Figaro est une nouvelle étape de sa carrière sportive : courir au large en solitaire, après avoir écumé les régates en équipage. « J’ai disputé huit Tours de France à la voile. J’y ai acquis de l’expérience, des compétences. Je continue aujourd’hui la monotypie, mais en solo : travailler la performance, sur un circuit relevé, qui a révélé les grands noms de la voile. »

Nicolas Jossier s’engage dans la compétition avec ambition mais aussi réalisme. Il sait qu’il doit faire ses preuves. Il s’est entraîné durement l’hiver dernier, par tous les temps : jetant des seaux d’eau de mer sur son pont gelé au coeur de février, usant ses cirés sous les paquets de mer des rugueux bords de prés, naviguant de nuit pour affiner sa gestion du sommeil…

 
A l’école de la Manche

Nicolas Jossier navigue depuis son enfance le long des côtes du Cotentin, où il a grandi. Une zone exigeante, une région réputée difficile pour ses forts coups de vent et ses courants marins.
Sa passion de la mer l’a conduit à naviguer dans de nombreux coins du globe : des Glénans à la Nouvelle-Calédonie, du Maroc à San-Francisco.
Mais c’est à Granville (Basse-Normandie), berceau de nombreux grands marins dont le vainqueur du Vendée-Globe Christophe Auguin, que Nicolas a fait une grande partie de son apprentissage de la régate. Il vit à Granville depuis une dizaine d’années. Il a souhaité placer sa ville et sa région au coeur de son projet sportif. Nicolas s’élance sur la Solitaire du Figaro avec l’appui de la Chambre de commerce et d’industrie locale ainsi qu’un « pool » de PME innovantes fédérées au sein du réseau Impulsion. Elles sont l’étendard d’une ville dynamique, tournée avec passion vers la mer et la compétition sportive.

Match-racing
Depuis qu’il s’entraîne à Granville, Nicolas Jossier écume les plans d’eau sur différents types de bateaux et dans plusieurs disciplines : match-racing, course au large, régates « entre trois bouées ». Skipper ou équipier de choix, sur le Tour de France à la voile notamment, Nicolas a côtoyé lors de ses courses les grands noms de la voile : Franck Cammas, Christophe Auguin, Gildas Philippe et bien d’autres… Ces années de bourlingue à l’école exigeante de la régate lui ont aussi enseigné la rigueur dans la gestion d’un projet sportif. Sur cette Solitaire du Figaro, Nicolas Jossier s’est entouré d’une solide équipe à terre. L’Objectif Large Sailing Team l’épaule dans la préparation technique de son bateau, l’entraînement physique comme la valorisation du projet sportif auprès des partenaires et médias. Un « noyau dur » de Granvillais soudés aux régates de First Class 8.

Site Internet