Jean Le CAM
   
Jean Le Cam

France
né à Quimper le 27 avril 1959

Age : 57 ans
vit à La Forêt Fouesnant
Situation de famille : 2 enfants
Profession : Skipper

prend le départ du Vendée Globe 2016-2017

prend le départ du Grand prix Guyader avec Nicolas Lunven et Damien Guillou

Mise à jour : 10 mai 2017

son bateau pour le Vendée Globe 2012
son bateau pour le Vendée Globe 2008

Bonduelle au départ du VDG 2004

autres voiliers Bonduelle


  © Matthieu Dumont
 

Palmarès :

2017 :
- 6ème du Vendée Globe
- 3ème du Grand prix Guyader sur Imoca avec Nicolas Lunven et Damien Guillou

2015 :
- 1er de la Barcelona World Race avec Bernard Stamm

2014 :
- 11ème de la transat AG2R

2013 :
- 5ème du Vendée Globe
- 5ème de la Rolex Fastnet sur PRB avec Vincent Riou
- 1er de la transat Jacques Vabre avec Vincent Riou

2011 :
- abandon dans la Barcelona World Race sur démâtage

2010 :
- 6ème de la Transat AG2R avec Nicolas Lunven

2009 :
- Abandon sur chavirage dans le Vendée Globe
- Abandon sur chavirage dans la Jacques Vabre avec Yves Le Blévec
- 4ème du tour de Bretagne avec N.Lunven

2008 :
- 2ème du Record SNSM
- 4ème de la Transat AG2R avec G. Morvan

2007 :
3ème de la Calais Round Britain Race
4ème de la Transat Jacques Vabre

2006 :
Champion du Monde FICO
2ème de la Route du Rhum

2005 :
2ème du Vendée Globe sur Bonduelle
3ème Transat Jacques Vabre
Calais Round Britain Race en équipage

2004 :
1er 1000 milles de Calais sur Bonduelle

2003 :
Challenge Mondial Assistance : 3ème

2002 :
Route des Phares : 2 ème

2001 :
Grand Prix d'Italie : 1er
Transat Jacques Vabre : 4 ème

1999 : Solitaire du Figaro : 1er
1996 : Transat en double AG2R (avec Florence Arthaud) : 2 ème
Solitaire du Figaro : 1 er

1994 : Transat en double AG2R (avec Roland Jourdain) : 1 er
Solitaire du Figaro : 1 er

1991 : Course de l'Europe (avec Laurent Bourgnon) : 1 er
1988/89 : Championnat du Monde de Formule 40' : 1 er
1984 : Route de la Découverte (avec Philippe Poupon) : 1 er

 
Portrait

Enfant, Jean le Cam découvre la voile sur le bateau familial, au côté de son père féru de régates. Rapidement, il tire ses premiers bords en compétition sur vaurien puis apparaissent les courses océaniques, en compagnie des grands noms de la voile de l’époque, Tabarly, Jeantot, Poupon…

Membre du Centre de Course au Large de Port la Forêt, il est considéré comme l’un des grands spécialistes de la classe Figaro : il remporte trois fois la Solitaire, comme Philippe Poupon. Pourtant il est loin de s’enfermer dans une catégorie comme le prouve sa seconde place dans la transat Lorient-St Barth, en 1996, en compagnie de Florence Arthaud ou sa très récente victoire dans la Calais Round Britain Race.

S’il adore naviguer, "le Roi Jean" se passionne aussi pour la technologie des bateaux, leur construction, on dit de lui qu’il est aussi à l’aise sur un plan d’eau que sur un chantier de construction.

Bonduelle, tout frais terminé, est son premier Open 60, mais il a déjà navigué à plusieurs reprises dans cette catégorie, notamment avec son ami Roland Jourdain.

Emblème de la génération qui monte, rôdé aux longues courses océaniques, c'est pourtant la première fois que Jean Lecam participe au Vendée Globe.


site internet

© Benoît Stichelbaut

© Photo DR

Après plus de 25 ans de carrière Jean LE CAM fait partie des grandes figures de la voile française. Marin éclectique, aussi à l’aise en mono qu’en multicoque, sur l’eau que dans un chantier naval, Jean LE CAM est devenu célèbre pour sa triple victoire dans la solitaire du Figaro, un exploit qui lui a valu son surnom de Roi Jean. Avant le circuit figaro auquel il sera fidèle pendant de nombreuses années – 16 participations à la Solitaire –, le finistérien fait ses débuts en maxi multicoque (avec Jet Services), puis en Formule 40 (il est sacré deux fois champion du monde) et navigue sur l’hydroptère. Plus tard, en 2000, il est à la tête du projet du trimaran Bonduelle, qu’il skippera jusqu’en 2003 avant de lorgner sur le Vendée Globe et les 60 pieds Open. En avril 2004, le voilà à la barre de son propre bateau, toujours soutenu par son fidèle partenaire Bonduelle. Le monocoque jaune remportera sa toute première course en équipage, les 1000 Milles de Calais. Un bon présage pour le graal qui l’attendait quelques mois plus tard : le Vendée Globe. Après un pas de deux intense en compagnie de Vincent RIOU, et plusieurs incursions en tête de course, Jean LE CAM termine son tout premier tour du monde en solitaire à la deuxième place : une superbe performance.
 
 
© Photo DR

Départ VDG 2004

D'autres photos et celles de l'arrivée du Vendée Globe

  © Matthieu Dumont
 
  © Benoît Stichelbaut
Jean Le Cam sur VM Matériaux arrive à Port Olonna pour prendre le départ de son 2ème Vendée Globe
  © François Van Malleghem / DPPI / Vendée Globe