Alex Thomson
   

© Vincent Curutchet

Pays : Grande-Bretagne

Résidence : Goss Port (UK)
né le 18 avril 1974
marié 2 enfants

Profession skipper

ça ne sert à rien, mais c'est spectaculaire, il saute du haut de son mât, à voir ici

 

prend le départ du Vendée Globe 2016-2017

Mise à jour : 20 janvier 2017
 
 
Hugo Boss
  © Vincent Curutchet / DPPI/Vendée Globe
 
  © Joe Nash
 

Palmarès :

2017 :
- 2ème du Vendée Globe

2016 :
- 3ème de la transat New-York - Vendée

2015 :
- Abandon dans la Transat Jacques Vabre

2014 :
- Abandon dans la Barcelona World Race

2013 :
- 3ème du Vendée Globe en 80j 19h 23min et 43s
- Abandon dans la Rolex Fasnet Race

2012 :
Record Traversée de l’Atlantique : 8j 22h 08’

2011 :
ne prend pas le départ de la Barcelona Wordl Race suite a une opération de l'appendicite urgente, il rejoindra son bateau dès que possible. Retour à bord retardé suite à un problème de santé de son nouveau né.
- 2ème de la Transat Jacques Vabre avec Guillermo Altadill
-
4ème de la Transat B to B

2009 :
Abandon dans la Transat Jacques Vabre avec Ross Daniel

2008 :
Abandon sur avaries dans le Vendée Globe, il ne prend pas le départ après un abordage à l'entrée de Port Olonna.
- 2e de la Barcelona World Race

2007 :
- 2ème de la Barcelona World Race (avec Andrew Cape)
- 3e de la Rolex Fastnet race

2006 :
Velux 5 Ocean. Abd sur problème de structure, secouru par son compatriote Mike Golding

2004 :
Abandon dans le Vendée Globe sur avarie

2003 :
Record du monde de vitesse à la voile des 24h en monocoque en solitaire en couvrant 468 milles à une vitesse moyenne de 19,5 nœuds
Défi Atlantique : 3ème sur l'Open 60 AT Racing
Transat Jacques Vabre : 2ème avec Roland Jourdain sur l'Open 60 Sill'
Skipper de l'équipage du Farr 65 'Hugo Boss' pour la course Rolex Fastnet

2000 :
Europe 1 Newman Star : 3è sur Sail That Dream (50 pieds)
Round Britain & Ireland Race : 1er sur Sail That Dream (50 pieds)

1999 :
Transat Jacques Vabre : 7è avec Josh Hall sur Gartmore

1988/89 :
Clipper Round The World Race : 1er et devient le plus jeune skipper à gagner un tour du monde


Portrait

Jeune skipper professionnel de 30 ans, espoir anglais, Alex Thomson est en train de se faire un nom dans le monde de la voile. Soucieux de son look et n’hésitant pas à user de son charme dans les médias, il se constitue un public fidèle qu’il amène au monde de la voile, dans un pays où, excepté Mike Golding — une légende —, les vedettes de ce sport sont plutôt féminines (Ellen MacAthur, Emma Richards).

S’il utilise son dynamisme et ses dons de communicateur, ce sont avant tout ses talents de marin qui lui valent tant de considération. Ainsi, après avoir été, à 25 ans, le plus jeune skipper à gagner un tour du monde, il vient de battre le record de distance parcourue en 24 heures par un solitaire sur un monocoque, détenu par Dominique Wavre depuis le Vendée Globe 2000 / 2001. Un candidat on ne peut plus sérieux au podium, qui a fait ses dernières armes avec Roland Jourdain sur The Transat.

Cheval fougueux

Quand on habite sur les rives du Solent, on a peu de chances d’échapper à une destinée maritime. Alex Thomson n’a pas échappé à la règle. C’est ainsi qu’à 25 ans, il remportait la Clipper Round the World Race. Pour Alex, la culture du résultat importe avant toute chose. Lors du Vendée Globe 2004, il avait tenu la dragée haute à nombre de ténors de la série à force de navigations à la limite du raisonnable avant d’abandonner sur avarie. Doté d’une détermination hors du commun, il peut être aussi son meilleur ennemi quand il force son talent et son matériel. Mais depuis, Alex a terminé deuxième de la Barcelona World Race démontrant ainsi aux sceptiques qu’il savait aussi terminer ses courses. Fort de ces excellents résultats et d’un bateau qu’il a eu le temps de domestiquer, il est une des meilleures chances des sujets de sa Gracieuse Majesté.


© Jon Nash

site Internet
 

Interview d'Alex Thomson après son dématage à l'entrée de Port Olonna pour le départ du Vendée Globe 2008

2ème participation au Vendée Globe (si son bateau est réparé)

  © DPPI / Vendée Globe

21 octobre 2008

Mobilisation générale pour l’équipe renforcée d’Alex Thomson qui va tenter de réparer à temps le monocoque noir éventré et démâté. Pour tous skippers du Vendée Globe, et encore plus pour le skipper britannique, être au départ du Vendée Globe sera déjà une sacré victoire…

 

Hugo Boss en chantier chez Alliaura Marine

  © Vincent Curutchet / DPPI / Vendée Globe