Cécile Laguette
   
Cécile Laguette

Nationalité : Française
Age : 30 ans
Vit à : Lorient
Profession : Skipper

prend le départ de la Solo Maître Coq

Date de mise à jour : 30 avril 2017
 
   
 

PALMARÈS :

2017 :
- 30ème de la Solo Concarneau
- 34ème de la Solo Maître Coq

2016 :
- 20ème de la Solo Concarneau
- 21ème Solo Maître CoQ

2015 :
- 10ème Rolex Fastnet Race

2014-2015 :
Volvo Ocean Race, équipière réserve pour Team SCA (équipage 100% feminin)

2014 :
- 2ème Rolex China Sea Race
- Vainqueur Koh Samui Regatta
- Vainqueur Top of the Gulf Regatta

2013 :
- 2ème Match Racing Champ, Nouvelle-Zélande
- 3ème Keel Boat Nationals , NZ


Portrait :

Il faut savoir être fidèle à ses rêves d’enfance…

A 16 ans à peine, je parlais déjà de faire un tour du monde et me voilà aujourd’hui navigatrice professionnelle !

J’ai passé les 10 dernières années à l’étranger, en Angleterre puis en Nouvelle-Zélande, à concilier ma passion du large et mon profil d’ingénieur en architecture navale. J’ai travaillé dans les plus grands bureaux d’études du moment: Morelli & Melvin, Emirates Team New Zealand pour la 34e Coupe de L’america…..

En parallèle j’ai parcouru plus de 21 000 miles au large sur de célèbres bateaux de courses et régaté sur un grand nombre de championnats autour du monde.

Fin 2013 je suis embarquée par le Team SCA pour 6 mois d’entraînements intensifs pour préparer la Volvo Ocean Race (course autour du monde en équipage). Je deviens équipière de réserve moins de 30 ans du team sur l’édition 2014-2015 de la Volvo Ocean Race.
Pendant la course je travaille au sein du support technique aux équipes, au ‘Boatyard’, un atelier de maintenance itinérant spécialement conçu pour les Volvo Ocean 65, les bateaux de la course.

A la fin de cette aventure, je décide de rentrer en France, et d’aller au bout de mon rêve…

Je me suis installée à Lorient, en Bretagne où je me suis lancée dans le circuit Figaro. Je suis skipper du Figaro n°18 sur lequel je m’entraîne depuis le début du mois d’octobre.

Avec l’expérience professionnelle acquise au sein des meilleures équipes du monde et mes connaissances techniques, j’ai de bonnes cartes en main pour partir régater sur ce circuit.

Quand je ne navigue pas ? Je pratique d’autres sports en loisir et j’ai aussi la chance de pouvoir beaucoup voyager. J’attache aussi beaucoup d’importance à la préparation physique pour être encore plus performante sur l’eau.

 

 

 

Site Internet