Arnaud Godard-Philippe
   

Nationalité : Française
Lieu de résidence : Camaret sur Mer
Date de naissance : 1 janvier 1981
Situation de famille : Célibataire
Profession : Skipper / Gérant Sail Design, Préparation, Conseil

 

 

prend le départ de la Solo Maître Coq

Mise à jour : 30 avril 2017
 
   
 

PALMARÈS :

2017 :
- 12ème de la Solo Concarneau
- 33ème de la Solo Maître Coq

2016 :
- 20ème de la Solitaire
- 11ème de la Solo Normandie
- 19ème de la Solo Maître CoQ
- 16ème de le Havre All Mer Cup
- 11ème de la Douarnez Horta Solo

2015 :
- 25ème de la Solitaire du Figaro
- 18ème de la Generali Solo
- 18ème du Tour de Bretagne

2014 :
- 3ème Voiles de St Tropez TP52

2013 :
- 10ème de la transat Brest-Martinique

2012 :
- Vainqueur Grand Prix Ecole Navale (M34 TPM)

2008 / 2011
- Skipper du Figaro Bénéteau 2 Senoble (Solitaire du Figaro – Cap Istanbul – Tour de Bretagne – Transmanche)

2007 :
Tour de France à la voile membre du team « Courrier Dunkerque »
Vainqueur sélective de Match Racing à Brest
9e Spi Ouest France (Open 7,50)
6e Grand Prix Atlantique (Mumm 30)

2006 :
3e Championnat d’Europe Mumm 30 (Courrier Dunkerque)
8e Tour de France à la Voile
2e Championnat d’Europe J80
14e National Figaro II
Demi-finaliste du Challenge Espoir Crédit Agricole en Figaro Bénéteau 2
Champion de France Mumm 30 (catégorie amateur)
2e Route des Iles (1er en jeune)
12ème du tour de France à la Voile 2005 (4ème au classement amateur )
2e Primo Cup (Mumm 30)
2e Spi ouest France (Figaro Bénéteau 2)
Vainqueur Grand Prix Petit Navire (Mumm 30)
8e Grand Prix Ecole Navale (Mumm 30)
Vainqueur Grand Prix de Pornichet (Mumm 30)

Portrait :

Bourguignon d’origine, Arnaud a cependant toujours été attiré par la mer et la voile qu’il pratiquait pendant les vacances. Il se forme à l’école des Glénans où il devient moniteur, puis en 1999, bac en poche avec mention, il rejoint la Marine Nationale à Brest, plus particulièrement l’école de Maistrance. Il devient navigateur Timonier à l’école de Navale, lieu de prédilection pour naviguer en monotypie ! A bord de son Surprise, Arnaud devient vite un redoutable concurrent et décroche le titre de champion de France en 2003. En 2008, il se tourne vers la course au large et le circuit Figaro Bénéteau. Sur la Transat Bretagne Martinique 2013, il fait preuve d’un immense sang-froid et d’un mental d’acier : côté cassée, bateau éraflé par un cargo, grand-voile déchirée… rien de l’épargnera, mais le marin arrivera tout de même en 10e position « de l’autre côté ». Arnaud revient cette année sur la Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire après deux éditions manquées, faute de budget. C’est dire s’il déborde d’envie !

 
Site Internet