Home, Archives 2009, Archives 2010, Archives 2011, Archives 2012, Archives 2013, Archives 2014, Archives 2015, Archives 2016,

FOCUS des sites (en direct, des courses sont peut être disponible)
VirtualRegatta
uniquement pour ceux qui veulent dépenser de l'argent pour gagner
LiveSkipper
difficile, mais vraiment le meilleur
Virtual
pour les mordus, interface difficile

compliqué, information succinte, oublié (en anglais)
VirtualRallyGame
jeu payant
Océan Virtuel
pas essayé encore

 

L'actualité des courses virtuelles
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis ce matin 308ème sur 868 bateaux. Le 24 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, je termine cette nuit en 314ème sur 885 bateaux. (voir la carte de mon parcours)
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je termine ce matin 364ème sur 894 bateaux.
(voir la carte de mon parcours)
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis ce matin 334ème sur 867 bateaux.
Le 23 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, encore une porte délicate à passer à Terre-Neuve et je suis ce matin en 356ème sur 885 bateaux. 301 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 391ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique. 261 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis ce matin 369ème sur 864 bateaux.
Le 22 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, encore une porte délicate à passer à Terre-Neuve et je suis ce matin en 343ème sur 885 bateaux. 297 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 341ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique mon bateau arrêté dans la nuit. 165 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis ce matin 432ème sur 862 bateaux.
Le 21 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, je suis ce matin en 382ème sur 884 bateaux. 294 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 302ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique le vent est pourri, on est encalminé. 139 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Pas assez de présence sur cette course où le vent change souvent de direction et d'intensité je suis ce matin 488ème sur 859 bateaux.
Le 20 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, je suis cet après-midi en 391ème sur 884 bateaux. 291 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis cet après-midi 290ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique le vent est pourri, on est encalminé. 114 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Pas joué depuis 18h et je suis cet après-midi 440ème sur 859 bateaux.
Le 19 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, je suis ce matin en 384ème sur 884 bateaux. 269 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 267ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique le vent a complètement changé par rapport au prévision et je retrouve mon bateau arrêté ce matin. 24 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis ce matin 339ème sur 850 bateaux.
Le 18 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent, je suis ce matin en 336ème sur 884 bateaux. 258 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 237ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique le vent a complètement changé par rapport au prévision et je retrouve mon bateau arrêté ce matin. 9 bateaux sont déjà arrivés.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Très mauvaise nuit, la descente aux enfers continue, je suis 419ème sur 846 bateaux.
Le 17 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent avec une dernière porte à Jan Mayen, je suis ce matin en 322ème sur 884 bateaux. 240 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 247ème sur 890 bateaux en plein milieu de l'Atlantique le vent a enfin tourné.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis 321ème sur 839 bateaux. Il y a deux options, j'espère avoir pris la bonne, mauvaise nuit et la galère commence.
Le 16 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent avec une dernière porte à Jan Mayen, je suis ce matin en 315ème sur 883 bateaux. 177 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 254ème sur 888 bateaux en plein milieu de l'Atlantique toujours avec le vent de face, il faut tirer des bords.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Je suis 11ème sur 814 bateaux. Il y a deux options, j'espère avoir pris la bonne, et ce matin bonne surprise.
Le 15 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Saint-Laurent avec une dernière porte à Jan Mayen, je suis ce matin en 336ème sur 883 bateaux. 128 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 258ème sur 887 bateaux en plein milieu de l'Atlantique avec le vent de face, il faut tirer des bords.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Départ demain après-midi en automatique, je serai sur la route. Ce soir je suis 189ème sur 763 bateaux. Il y a deux options, j'espère avoir pris la bonne.
Le 14 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. La dernière porte du Spitzberg en vue, je suis ce matin en 341ème sur 883 bateaux. 67 bateaux sont déjà arrivés, ça arrive au compte-goutte et moi je suis encore très loin.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 281ème sur 887 bateaux en plein milieu de l'Atlantique.
Isla de Pascua : Course à travers le Pacifique, entre Balleny Islands et Île de Pâques avec une porte à Norfolk Island. Départ demain après-midi en automatique, je serai sur la route.
Le 13 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Toujours bloqué dans les glaces du Spitzberg, je suis ce matin en 363ème sur 883 bateaux. 58 bateaux sont déjà arrivés, pas de nouvelle arrivée hier.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 275ème sur 886 bateaux en plein milieu de l'Atlantique.
Le 12 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Direction le tour du Spitzberg, bloqué toute la nuit dans les glaces, je suis ce matin en 384ème sur 883 bateaux. 58 bateaux sont déjà arrivés.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 255ème sur 885 bateaux.
Le 11 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Direction le tour du Spitzberg, je suis ce matin en 347ème sur 883 bateaux. 32 bateaux sont déjà arrivés, ça laisse rêveur.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 231ème sur 884 bateaux.
Le 10 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Direction le tour du Spitzberg, je suis ce matin en 302ème sur 883 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 255ème sur 882 bateaux.
Le 9 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Les 2 portes à négocier du Groendland seront passées vers 10h ce matin, et quand je dis au milieu des glaces, voir la carte, ensuite direction le tour du Spitzberg, je suis ce matin en 350ème sur 883 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, la 5ème porte est passée et je suis ce matin 277ème sur 882 bateaux. Je me suis un peu récupéré cette nuit
Le 8 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Groendland où il y a 2 portes à négocier toujours à l'arrêt, plus de vent et au milieu des glaces, je suis cet après-midi en 381ème sur 883 bateaux. Je ne sais pas par où passe les autres bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, la 4ème porteest passée et je suis cet après-midi 322ème sur 881 bateaux. Abandon du bateau pendant la route de Bretagne, voilà le résultat.
Le 7 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Groendland où il y a 2 portes à négocier mais je suis arrêté et tourne en rond, plus de vent avant ce soir, je suis ce matin en 355ème sur 882 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, la 2ème et 3ème porte sont passées et je suis ce matin 233ème sur 877 bateaux.
Le 6 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Retour vers le Groendland où il y a 2 portes à négocier (sans vent), je retrouve mon bateau après la piscine en 360ème sur 882 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, la première porte est passée et je suis cet après-midi 286ème sur 874 bateaux.
Le 5 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. La porte d'Islande est passée cette nuit, mais j'ai oublié de régler mon bateau hier soir et je suis ce matin en 415ème sur 880 bateaux, c'est de ma faute, je fais demi-tour pour aller vers le Groendland.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 267ème sur 864 bateaux avec peu de vent et très changeant.
Le 4 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. l'Islande prochaine porte, j'ai retrouvé du vent et je suis ce matin en 386ème sur 878 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je suis ce matin 180ème sur 848 bateaux.
Le 3 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Re molle pour remonter l'Atlantique jusqu'à l'Islande prochaine porte, je n'ai vraiment pas de bol, je suis ce matin en 358ème sur 876 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, je reprend les commandes, et je suis ce matin 135ème sur 818 bateaux.
Le 2 mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Je retrouve du vent, mais la molle pour contourner le Groendland a été très sévère, je suis ce matin en 535ème sur 875 bateaux.
RDV 2017 Race Two : Course avec des 3 mâts, entre Sines et Bermuda, avec 5 portes autour des Canaries avant de traverser l'Océan Atlantique, départ en fin d'après-midi. Comme d'hab je ne comprend pas ce départ, 545ème sur 756 bateaux.
Le 1er mai 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Repris dans une molle pour contourner le Groendland, je suis ce matin en 478ème sur 871 bateaux. Le 30 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Cela n'a pas duré, mauvaise nuit, je me retrouve ce matin en 394ème sur 869 bateaux. Descente le long de la côte ouest du Groendland. Le 29 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. J'ai pris une option un peu folle, à rebrousse poil des autres bateau et, je me retrouve ce matin en 109ème sur 868 bateaux. Pourvu que ça dur. Le 28 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Je ne suis plus dans la course, la météo ayant changée cette nuit, je retrouve mon bateau arrêté ce matin et je suis 645ème sur 859 bateaux. J'envisage sérieusement à abandonner. Le 27 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. La météo est très changeante et je suis ce matin 556ème sur 854 bateaux, après une belle remontée hier, mais j'ai perdu 300 places cette nuit et mon bateau est scotché dans une molle que je n'ai pas vu venir. Le 26 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Je l'avais prévu, c'est très dur, après la première porte je suis ce matin 427ème sur 854 bateaux, maintenant, il faut se faire 2 portes dans des criques du Groenland. Le 25 avril 2017  
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Heureusement que j'ai regardé la course, un peu avant 20h, car mon bateau n'avait pas pris le départ ? pourtant, j'avais mis en place des WP, bref départ tardif en 780ème position sur 800 bateaux. Ce matin mon bateau avance, mais je ne suis que 632ème sur 841 bateaux, pas de quoi pavoiser pour passer la 1ère porte entre Terre-Neuve et le Labrador. Le 24 avril 2017
RDV 2017 Race One : Course avec des 3 mâts, entre Torbay et Sines au Portugal, et avec 4 portes dans l'Océan Atlantique. La dernière porte est enfin passée, direction la ligne d'arrivée avec encore beaucoup de difficultés météos, je suis ce matin 574ème sur 855 bateaux, 468 bateaux sont déjà arrivés. Je termine cet après-midi en 564ème position. (voir la carte de mon parcours)
Locos Frosted Race : Course extrêmement compliquée, au milieu des glaces et avec 11 portes à négocier. Départ depuis l'archipel de Mingan dans le Saint-Laurent et retour quasiment au même endroit au Cap Chat. Départ ce soir à 19h.
Le 23 avril 2017  
RDV 2017 Race One : Course avec des 3 mâts, entre Torbay et Sines au Portugal, et avec 4 portes dans l'Océan Atlantique. Je n'ai pas pu m'occuper de mon bateau hier, je n'étais pas là, mais le vent semblait stable et j'étais tranquille, effectivement, hier soir je retrouvai mon bateau en 147ème position (pas si mal). Mais cette nuit catastrophe, la météo a changé et je suis parti vers le milieu de l'atlantique et manquant la dernière porte, je rebrousse chemin , je suis ce matin 426ème sur 850 bateaux, 280 places perdues. Le 22 avril 2017  
RDV 2017 Race One : Course avec des 3 mâts, entre Torbay et Sines au Portugal, et avec 4 portes dans l'Océan Atlantique. Nuit tranquille et deux portes de passées, je suis ce matin 305ème sur 827 bateaux. Le 20 avril 2017  
RDV 2017 Race One : Course avec des 3 mâts, entre Torbay et Sines au Portugal, et avec 4 portes dans l'Océan Atlantique. Départ en fin d'après-midi, au bout de la première demi-heure, je suis 183ème sur 773 bateaux ? cela restera toujours un mystère, nous n'avons qu'une voilure sur ce bateau et une seule direction, alors pourquoi 183ème ? Le 19 avril 2017  
RDV 2017 Prologue : Course avec des 3 mâts, le prologue va de Londres à Torbay, je termine cette nuit en 220ème sur 859 bateau. (voir la carte de mon parcours) Le 18 avril 2017  
RDV 2017 Prologue : Course avec des 3 mâts, le prologue va de Londres à Torbay, je suis ce matin en 248ème sur 846 bateau, malgré mon retard pour le virement de bord à Kingstate Le 17 avril 2017  
RDV 2017 Prologue : Course avec des 3 mâts, départ de Londres cet après-midi, après une heure de course, je suis 357ème sur 807 bateau. Le 16 avril 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. Direction la dernière porte avant de remonter vers New-York. Je termine ce soir en 236ème position sur 993 bateaux. (voir la carte de mon parcours) Le 26 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. Direction la prochaine porte, en Virginie avant de remonter vers New-York, bonjour les zig-zag. Je suis en 241ème position sur 993 bateaux, 195 bateaux sont déjà arrivés. Le 25 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. Deux portes passées entre hier et cette nuit, la prochaine porte, en Virginie avant de remonter vers New-York, mais il n'y a plus de vent, il faut sortir les rames. Je suis en 240ème position sur 993 bateaux, 78 bateaux sont déjà arrivés. Le 24 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La prochaine porte, le long de la côte de Nouvelle Ecosse dans la journée et pour une fois mes options ont été payantes. Je suis en 250ème position sur 993 bateaux. Le 23 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La descente vers Terre-Neuve est compliquée à souhait avec pas mal de manoeuvres. Je suis en 268ème position sur 992 bateaux. Le 22 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La descente vers Terre-Neuve toujours compliquée. Je suis en 285ème position sur 991 bateaux. Le 21 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La descente vers Terre-Neuve s'annonce un peu compliquée. Je suis en 290ème position sur 986 bateaux. Le 20 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. Les côtes islandaises derrière moi et je reprends le large. Je suis en 294ème position sur 975 bateaux. Le 19 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. Visite des côtes islandaises, tellement la météo est compliquée. Je suis en 303ème position sur 975 bateaux. Le 18 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La prochaine est aux îles Féroés, ça sera pour la fin d'après-midi avec un WP je ne serai pas encore arrivé à Keridenvel. Je suis en 311ème position sur 972 bateaux. Le 17 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre. La prochaine est aux îles Féroés, mais avant un passage de météo très très compliqué à négocier aujourd'hui. Je suis en 319ème position sur 972 bateaux. Le 16 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre, la première au Cap Nord est passée cette nuit. La prochaine est aux îles Féroés. Je suis en 310ème position sur 963 bateaux. Le 15 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre, la première au Cap Nord. Je récupère mon bateau que vers 17h et je suis en 428ème position sur 958 bateaux. Le 14 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, avec des portes très compliquées à prendre, la première au Cap Nord. Je suis ce matin en 455ème position sur 918 bateaux. Pour une longue remontée des côtes norvégiennes. Le 13 mars 2017  
Hudson 3rd Voyage 1609 : Course extrèmement difficile entre Amsterdam et New-York, il faut déjà sortir du polder et avec des portes très compliquées à prendre, la première au Cap Nord, départ dimanche à 13h en automatique, je ne serai pas là. Je retrouve mon bateau en fin d'après-midi en 422ème position sur 874 bateaux. Le 12 mars 2017  
Greater Antilles : Course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Je termine cette nuit en 271ème position sur 1042 bateaux. (voir la carte de mon parcours) Le 8 mars 2017  
Greater Antilles : Course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La dernière porte de Cuba est passée, je suis ce matin 285ème sur 1042 bateaux et je devrais terminer dans la nuit. 130 bateaux sont déjà arrivés. Le 7 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 7ème porte de Cuba dans la soirée, je suis ce matin 328ème sur 1042 bateaux. Le 6 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 7ème porte de Cuba dans 1 jour et demi, je suis ce matin 355ème sur 1040 bateaux. Le 5 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 6ème porte de la Jamaïque en fin de matinée, je suis ce matin 384ème sur 1039 bateaux. Le 4 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 5ème porte de la Jamaïque est passée, je suis ce matin 382ème sur 1039 bateaux. Le 3 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 5ème porte de la Jamaïque pour cet après-midi, je suis ce matin 344ème sur 1034 bateaux. Le 2 mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 4ème porte de la Jamaïque pour cet après-midi, elle est particulièrement difficile à négocier : elle se situe derrière la barrière de corail à Kingston, je suis ce matin 444ème sur 1029 bateaux. Le 1er mars 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane.La 3ème porte de la République Dominiquaine est passée, place au tour de la Jamaïque, je suis ce matin 457ème sur 1024 bateaux. Le 28 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Pour la 3ème porte de la République Dominiquaine, c'est pour cet après-midi, en attendant je suis ce matin 464ème sur 1019 bateaux. Le 27 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 2ème porte est passée, direction la République Dominiquaine, le vent est très faible près des côtes, je suis ce matin 491ème sur 1016 bateaux. Le 26 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La 1ère porte est passée, maintenant le tour de Porto Rico et le vent est retombé, je suis ce matin 471ème sur 1011 bateaux. Le 25 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Je suis ce matin 525ème sur 1004 bateaux. Le 24 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Je retrouve un peu de vent mais je suis ce matin 646ème sur 997 bateaux. Le 23 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. La galère continue, je suis ce matin 644ème sur 989 bateaux. Le 22 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. J'ai choisi l'option sud, on verra bien, je suis ce matin 696ème sur 981 bateaux. Le 21 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Comme prévu, nous ne sommes pas loin et il n'y a toujours pas de vent, je suis ce matin 270ème sur 965 bateaux. Le 20 février 2017  
Greater Antilles : Encore une course très difficile qui part d'Haïti pour Cuba, mais en passant par 7 portes autour de Porto-Rico, la République Dominicaine, la Jamaïque et enfin l'arrivée à La Havane. Départ de Port-aux-Princes en fin d'après-midi avec très peu de vent et en plus il souffle dans l'axe. Le 19 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes.Plus de vent une fin de course éprouvante pour les nerfs. Je suis ce matin 450ème sur 1185 bateaux, je termine en fin de matinée en 447ème position. 374 bateaux sont arrivés. (voir la carte de mon parcours) Le 13 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La porte de Ceylan est passée mais plus de vent. Je suis ce soir 414ème sur 1183 bateaux. 287 bateaux sont arrivés. Le 12 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La porte de Ceylan droit devant, mais problème de vent. Je suis ce soir 408ème sur 1180 bateaux. 168 bateaux sont arrivés. Le 11 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La dernière porte Indonésienne est passée. Je suis ce soir 414ème sur 1179 bateaux, cap sur Ceylan dernière porte avant l'arrivée. Le 10 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La dernière porte Indonésienne est passée. Je suis ce matin 433ème sur 1174 bateaux, cap sur Ceylan dernière porte avec encore quelques îles à négocier au nord de Sumatra. Le 9 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La 4ème porte de Malaisie est passée. Je suis ce matin 449ème sur 1168 bateaux, la 5ème porte de Sumatra (Samudera) est à l'horizon, mais avec le vent dans le nez, il y a du zig-zag dans l'air. Le 8 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La 3ème porte de Sumatra (Palengbang) est passée. Malgré deux échouages (heureusement de courte durée) je suis ce matin 482ème sur 1168 bateaux, la 2ème porte de Sumatra est encore plus difficile, avec un long goulet entre beaucoup d'îles. Le 7 février 2017  
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La 3ème porte de Sumatra (Palengbang) pour aujourd'hui. Je suis ce matin 518ème sur 1165 bateaux, la 1ère porte de Sumatra est bien difficile, avec le contournement de beaucoup d'îles. Le 6 février 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 197.265ème sur 455.199 bateaux est arrivé aujourd'hui en 8ème position des réels (emporté par son élan, il a fait un détour par Royan au lieu des Sables d'Olonne LOL, Nador Fa n'a pas pris la bonne option. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 317.904ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La 2ème porte de Surabaya au nord de Java est passée. Je suis ce matin 514ème sur 1152 bateaux, la remontée vers Sumatra est aussi difficile que prévue.
Le 5 février 2017
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 199.628ème sur 454.993 bateaux au Cap Finistère en 8ème position des réels, Nador Fa n'a pas pris la bonne option. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 318.486ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La 2ème porte de Surabaya au nord de Java est passée. Je suis ce matin 500ème sur 1149 bateaux, avec une remontée vers Sumatra très difficile.
Le 4 février 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 202.413ème sur 454.913 bateaux entre les Açores et le Cap Finistère en 8ème position des réels, Nador Fa a reculé. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 319.466ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. Direction la 2ème à Surabaya au nord de Java. J'ai fait naufrage ce matin et comme je vérifie seulement un peu avant midi (piscine oblige) Je suis ce matin 512ème sur 1148 bateaux, en plein gymkhana.
Le 3 février 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 202.388ème sur 454.835 bateaux entre Madère et les Açores en 9ème position des réels, Nador Fa est passé devant. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 319.143ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La première est au Vietnam est passée, direction la 2ème à Surabaya au nord de Java. Je suis ce matin 704ème sur 1141 bateaux, en plein gymkhana.
Le 2 février 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 203.195ème sur 454.738 bateaux au nord des Canaries en 9ème position des réels, Nador Fa est passé devant. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 318.839ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La première est au Vietnam est passée, direction la 2ème à Surabaya au nord de Java. Je suis ce matin 482ème sur 1134 bateaux.
Le 1er février 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 199.625ème sur 454.675 bateaux à la hauteur des Canaries en 8ème position des réels, mais Nador Fa revient très fort. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 317.091ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La première est au Vietnam, au sud de Da Nang. Je suis ce matin 423ème sur 1119 bateaux.
Le 31 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 198.393ème sur 454.578 bateaux en direction des Canaries en 8ème position des réels, mais Nador Fa revient très fort. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 316.975ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La première est au Vietnam, au sud de Da Nang. Départ calamiteux, je suis ce matin 596ème sur 1078 bateaux.
Le 30 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 201.060ème sur 454.449 bateaux passe le tropique en 8ème position des réels, mais Nador Fa revient très fort. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 317.377ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) avec 6 portes au milieu des îles Indonésiennes. La première est au Vietnam, au sud de Da Nang. Départ à 17h du terminal Jiuliagang, au milieu du Yang Tze Kyang.
Le 29 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 205.121ème sur 454.310 bateaux en direction des Canaries en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 318.353ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Zheng He 1st voyage 1405 - 1407 : Une course très difficile qui part de Chine (Shanghai) pour l'Inde (Calicut) à travers le dédalle des îles Indonésiennes. Départ demain après-midi.
Le 28 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, je continue jusqu'à l'arrivée de l'helliote" de Claude, il est 207.023ème au large des îles du Cap vert en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 317.969ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 27 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, j'arrive cet après-midi en 7ème position des réels, derrière Jean Le Cam, je termine 79.382ème sur 454.095 bateaux. Avec un foc et un spi et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. J'ai parcouru 26.737 milles en 81j 4h 14m et 56s. Le "helliote" de Claude, il est 207.224ème en route pour les îles du Cap vert en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand, il est 317.085ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. (voir la carte de mon parcours) Le 26 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, ce matin, il me manque toujours des voiles, je suis 84.562ème sur 453.835 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean Le Cam, en 7ème position des réels, à l'entrée du Golfe de Gascogne. Le "helliote" de Claude, il est 208.176ème en route pour les îles du Cap vert en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 317.283ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 25 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, ce matin, il me manque toujours des voiles, je suis 80.124ème sur 453.699 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Yann Eliès, en 7ème position des réels, près du Cap Finistère. Le "helliote" de Claude, il est 209.771ème a passé l'équateur en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 317.045ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 24 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, ce matin, il me manque toujours des voiles, je suis 80.543ème sur 453.547 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Yann Eliès, en 7ème position des réels, entre les Açores et le Cap Finistère. Le "helliote" de Claude, il est 210.196ème va passer l'équateur en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 316.878ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 23 janvier 2017  
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, ce matin, il me manque sérieusement des voiles, je suis 90.350ème sur 453.264 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Yann Eliès, en 7ème position des réels, toujours en approche des Açores et un peu largué. Le "barrheol" de Patou est 45.080ème arrive ce matin, mais il est sur le podium devant Jérémie Beyou en 3ème position des réels, quant au "helliote" de Claude, il est 210.709ème arrive à la hauteur des îles Fernando de Nonroha en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 317.518ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 22 janvier 2017
Vendée Globe : Pour la Virtual Regatta, ce matin, il me manque sérieusement des voiles, .je suis 96.530ème sur 452.996 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean Le Cam, en 7ème position des réels, toujours en approche des Açores et un peu largué. Le "barrheol" de Patou est 45.164ème au large de l'île de Sein devant Jérémie Beyou en 3ème position des réels, quant au "helliote" de Claude, il est 212.2744ème arrive à la hauteur de Récife en 8ème position des réels. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 317.182ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné. Le 21 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, j'ai terminé hier soir en 92ème sur les 130 bateaux restant. Et pour le vrai Vendée Globe, je suis devant Alex Thomson qui est arrivé seulement ce matin, donc en 2ème position des réels. 100 bateaux sont arrivés et classés. (voir la carte de mon parcours)
Pour la Virtual Regatta, énorme coup de frein (pas la bonne voile) je suis 104.373ème sur 452.730 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean Le Cam, en 7ème position des réels, en approche des Canaries. Le "barrheol" de Patou est 45.974ème, quant au "helliote" de Claude, il est 211.284ème arrive à la hauteur de Bahia. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 318.177ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 20 janvier 2017
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 103ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels au milieu de l'atlantique à la hauteur des Glénans. 88 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, énorme coup de frein (pas la bonne voile) je suis 95.368
ème sur 452.314 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean Le Cam, en 7ème position des réels, au large de la Mauritanie. Le "barrheol" de Patou est 44.537ème, quant au "helliote" de Claude, il est 210.621ème a dépassé Rio. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 316.032ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 19 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 110ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels au milieu de l'atlantique à la hauteur de Brest, mais il faut contourner l'anticyclone. 85 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 83.981
ème sur 451.785 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean Le Cam, en 7ème position des réels, au large de la Mauritanie. Le "barrheol" de Patou est 44.943ème, quant au "helliote" de Claude, il est 211.349ème a dépassé Rio. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 316.448ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 18 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 118ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels au milieu de l'atlantique à la hauteur de Belle-île, mais il faut contourner l'anticyclone. 75 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 85.354
ème sur 451.496 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Yann Eliès, en 5ème position des réels, après les îles du Cap Vert. Le "barrheol" de Patou est 44.928ème, quant au "helliote" de Claude, il est 213.683ème arrive bientôt à Rio, il a été dépassé par IDEC Sport. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 316.706ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 17 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 120ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels à la hauteur des Canaries. 56 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 86.378
ème sur 451.297 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean-Pierre Dick, en 4ème position des réels, en vue des îles du Cap Vert. Le "barrheol" de Patou est 48.259ème, quant au "helliote" de Claude, il est 213.373ème au sud du Brésil. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 318.544ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 16 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 123ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels à la hauteur des Canaries. 56 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 84.988
ème sur 451.037 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean-Pierre Dick, en 4ème position des réels, j'ai passé l'équateur. Le "barrheol" de Patou est 51.093ème, quant au "helliote" de Claude, il est 211.876ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 319.042ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 15 janvier 2017  

Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 113ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels à la hauteur de la Mauritanie. Pas de nouvelles arrivées 55 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 86.
388ème sur 450.834 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis repassé derrière Jean-Pierre Dick, en 4ème position des réels, j'ai passé l'équateur. Le "barrheol" de Patou est 53.543ème, quant au "helliote" de Claude, il est 214.402ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 319.319ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.

Le 14 janvier 2017  

Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 113ème sur les 130 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels à la hauteur de la Mauritanie. 55 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 87.629
ème sur 450.674 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Yann Eliès, en 7ème position des réels en approche de l'équateur. Le "barrheol" de Patou est 54.080ème, quant au "helliote" de Claude, il est 212.459ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 319.040ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.

Le 13 janvier 2017  

Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 114ème sur les 132 bateaux restant. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels à la hauteur des îles du Cap vert. 49 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 86.
608ème sur 450.484 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis maintenant derrière Yann Eliès, en 7ème position des réels trop près des côtes du Brésil, direction l'équateur. Le "barrheol" de Patou est 54.344ème, quant au "helliote" de Claude, il est 212.489ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 319.482ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.

Le 12 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 109ème sur les 132 bateaux. Je suis derrière Alex Thomson en 3ème position des réels. 43 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 85.672
ème sur 450.285 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean-Pierre Dick, en 5ème position des réels le long des côtes du Brésil, direction Recife. Le "barrheol" de Patou est 54.731ème, quant au "helliote" de Claude, il est 213.377ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 320.468ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 11 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 122ème sur les 132 bateaux. Le pot au noir est passé mais dur-dur, derrière Alex Thomson en 3ème position des réels. 7 bateaux sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 86.572
ème sur 450.108 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean-Pierre Dick, en 5ème position des réels le long des côtes du Brésil, direction Salvador da Bahia. Le "barrheol" de Patou est 54.995ème, quant au "helliote" de Claude, il est 214.249ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 321.034ème tourne en rond dans l'océan indien, bateau abandonné.
Le 10 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis peut être ce matin 119ème sur les 134 bateaux. Je remonte l'atlantique nord, mais le pot au noir est sévère, à la hauteur d'Alex Thomson. Les 6 premiers sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 87.592
ème sur 450.006 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Je suis derrière Jean-Pierre Dick, en 5ème position des réels le long des côtes du Brésil, direction Salvador da Bahia. Le "barrheol" de Patou est 52.501ème, à franchi l'équateur, quant au "helliote" de Claude, il est 214.922ème dans l'atlantique sud. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 320.461ème dans l'océan indien, bateau abandonné, mais qui avance dans le bon sens aujourd'hui.
Le 9 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 118ème sur les 134 bateaux. J'ai passé l'équateur, mais le pot au noir est sévère, à la hauteur d'Alex Thomson. Les 3 premiers sont arrivés.
Pour la Virtual Regatta, je suis 90.413
ème sur 449.615 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, j'ai aussi dépassé Jean-Pierre Dick, je suis en 4ème position des réels à la hauteur de Rio. Le "barrheol" de Patou est 52.173ème, quant au "helliote" de Claude, il est 215.420ème a franchi le Cap Horn. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 321.299ème dans l'océan indien, mais ne joue plus, bateau abandonné.
Le 8 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 115ème sur les 134 bateaux. Armel Le Cleac'h a passé l'équateur, mais je suis toujours devant Alex Thomson et à une cinquantaine de milles de l'équateur.
Pour la Virtual Regatta, je suis 95.343
ème sur 449.318 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis à la hauteur de Jean Le Cam et Yann Eliès, en 5ème position des réels et dans l'Atlntique sud, Jean-Pierre Dick pas loin. Le "barrheol" de Patou est 50.758ème, quant au "helliote" de Claude, il est 216.662ème toujours dans le Pacifique. Le bateau "labiq" de Bertrand il est 320.777ème dans l'océan indien, mais ne joue plus, bateau abandonné.
Le 7 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin vers 118ème car le classement n'est plus donné sur les 134 bateaux. Armel Le Cleac'h est largement repassé devant cette nuit, mais je suis toujours devant Alex Thomson à la hauteur de Natal.
Pour la Virtual Regatta, je suis 96.339
ème sur 449.066 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis à la hauteur de Jean Le Cam et Yann Eliès, en 5ème position des réels et dans l'Atlntique sud, je me rapproche de Jean-Pierre Dick. Le "barrheol" de Patou est 48.929ème, quant au "helliote" de Claude, il est 222.600ème toujours dans le Pacifique. Le bateau "labiq" de Bertrand est 320.085ème et est reparti dans le bon sens, mais sur une route un peu nord.
Le 6 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, GROSSE GALERE, le serveur est tombé hier soir peu après 20h et depuis plus rien. En décembre, il y a eu une info des responsables du site disant qu'ils allaient mettre la clé sous la porte pour des raisons financières, mais beaucoup de joueur se sont mobilisés pour trouver des fonds et il n'y avait plus aucune info sur une fermeture prochaine, la preuve, une course au départ dimanche prochain. Que s'est-il passé ??? OUF ! c'est reparti à 11h ce matin, aucune idée du classement, mais pas trop de dégat le vent était stable le long des côtes brésilienne et je colle toujours Armel Le Cleac'h.
Pour la Virtual Regatta, je suis 99.307
ème sur 448.798 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis à la hauteur de Jean Le Cam et Yann Eliès, en 7ème position des réels et dans l'Atlntique sud. Le "barrheol" de Patou est 45.498ème, quant au "helliote" de Claude, il est 220.389ème toujours dans le Pacifique. J'ai trouvé le bateau "labiq" de Bertrand il est 319.820ème est reparti dans le bon sens.
Le 5 janvier 2017
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 118ème sur 134 bateaux encore en course, je remonte la côte brésilienne (dans 6h je passe Salador da Bahia), et je suis juste devant Armel Le Cleac'h et Alex Thomson.
Pour la Virtual Regatta, je suis 100.833
ème sur 448.437 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis toujours derrière Jean Le Cam et Yann Eliès, en 7ème position des réels et dans l'Atlntique sud. Le "barrheol" de Patou est 42.035ème, quant au "helliote" de Claude, il est 218.694ème toujours dans le Pacifique. J'ai trouvé le bateau "labiq" de Bertrand il est 318.710ème mais je crois qu'il a abandonné il fait route vers le Cap.
Le 4 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 119ème sur 134 bateaux encore en course, je remonte la côte brésilienne, je suis repassé devant Armel Le Cleac'h et Alex Thomson.
Pour la Virtual Regatta, je suis 101.425
ème sur 447.985 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis toujours derrière Jean Le Cam et Yann Eliès, en 7ème position des réels et dans l'Atlntique sud. Le "barrheol" de Patou est 43.274ème, quant au "helliote" de Claude, il est 219.199ème toujours dans le Pacifique. J'ai trouvé le bateau "labiq" de Bertrand il est 317.078ème mais je crois qu'il a abandonné son bateau à la dérive.
Le 3 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 124ème sur 134 bateaux encore en course, j'ai dépasssé Rio, je suis entre Armel Le Cleac'h et Alex Thomson.
Pour la Virtual Regatta, je suis 103.687
ème sur 447.395 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis toujours derrière Jean Le Cam et Yann Eliès, en 7ème position des réels et dans l'Atlntique sud. Le "barrheol" de Patou est 45.550ème, quant au "helliote" de Claude, il est 217.193ème. J'ai trouvé le bateau "labiq" de Bertrand il est 316.891ème.
Le 2 janvier 2017  
Vendée Globe : pour la course Liveskipper, je suis ce matin 125ème sur 134 bateaux encore en course, je remonte vers Rio, je suis derrière Armel Le Cleac'h et Alex Thomson.
Pour la Virtual Regatta, je suis 103.687
ème sur 446.994 bateaux. Avec deux réglages par jour et aucune voile payante, il ne faut pas trop en demander. Ce matin, je suis toujours derrière Jean Le Cam et Yann Eliès, en 7ème position des réels et dans l'Atlntique sud, en contournement des Fauckland. Le "barrheol" de Patou est 47.276ème, quant au "helliote" de Claude, il est 215.981ème. J'ai trouvé le bateau "labiq" de Bertrand il est 315.232ème, pourrait repartir dans le bon sens.
Le 1er janvier 2017  
  Haut de la page
Retour au sommaire
   
  Virtual Regatta
Un simple coup d'oeil pour repérer les sites Live Skipper
  Virtual Loup-de-Mer
Sinon elles sont classées chronologiquement SailOnLine ou autre