Amaiur Alfaro
   
Amaiur Alfaro

Nationalité Française
Vit à Saint Jean de Luz
Né le 18/02/1972

Profession : naviguateur

prend le départ de La Solitaire 2018

Mise à jour : 11 août 2018
 
"Une belle épreuve alliant une très bonne ambiance et des moments fabuleux comme lorsqu’on se retrouve sur la ligne de départ avec tous ces grands nom de la voile. Elle est intéressante dans tous les domaines : stratégie, tactique, météo, courants… Pour moi qui veux faire carrière, c’est le tremplin par excellence."
   
 

PALMARÈS :

2018 :
- xème de la solitaire

2013 :
- 34ème de la Solitaire

2012 :
- 8 ème de la Transat AG2R avec Christophe Lebas

2011 :
- 14ème de la Transat Bénodet - La Martinique

2010 :
- 4ème Grand prix Fécamp (avec L.Roucayrol)

2009 :
- 3ème de la Transat Jacques Vabre avec Lalou Roucayrol
- 2ème Record SNSM avec L. Roucayrol
- 4ème Grand prix Fécamp ?
- 4ème Trophée Malo avec L. Roucayrol

2008 :
- Trophées Multicoques avec L. Roucayrol

2001/2005
- Solitaire du Figaro

2002 :
- 16ème Route du ponant
- Transat AG2R
- National Figaro

2001 :
- 26ème Générali Méditerranée
- National Figaro

2000 :
- Transat AG2R

1999
- 7ème National Figaro

1998 :
- 10ème Championnat de France de Laser
- 10e Spi Ouest France

La Solitaire : 5e participation en 2005.

- 37e en 2001

- 37e en 2002

- 38e en 2003

- 44e en 2004

Portrait :

DES MONTAGNES A L’OCÉAN, la naissance d’un marin basque

Issue d’une famille de montagnards et de pelotari, Amaiur Alfaro a choisi l’océan comme lieu d’expression de sa différence et de son talent. Il découvre la voile à l’âge de 8 ans dans la baie de Socoa à la faveur d’initiations pour enfant. Dès lors, il s’approprie cette immensité qu’est l’océan pour en faire son terrain de jeu dans le prolongement des marins basques qui ont marqué l’histoire de son territoire.
A 17 ans il devient moniteur de voile. Très vite il excelle dans les régates locales au Pays Basque qui lui donnent peu à peu l’envie d’aller conquérir les océans. Il enchaîne ainsi progressivement tous les types de courses pour aboutir en 2000 à sa première traversée de l’Atlantique en compétition (Transat AG2R). S’en suit cinq participations à la prestigieuse course « La Solitaire du Figaro » (2001 à 2005). En 2008 Amaiur rencontre Lalou Roucayrol. Pendant 2 ans, le médocain, (ex skipper du trimaran Banque Populaire) fait de lui son tacticien lors des trophées en multicoque. Ensemble ils partent à la conquête d’un podium lors de « la transat jacques vabre ». Mission accomplie en décembre 2009, avec une place de troisième à l’arrivée au Costa Rica.

 
Site Internet